Questions?

5Chapitre

La prévention de la moisissure dans la cuisine

Les pièces les plus propices à la moisissure sont sans aucun doute la cuisine, la salle de bain et le sous-sol, surtout en raison de leur taux d’humidité élevé, qui est causé par nos activités quotidiennes. Toutes les activités qui utilisent de l’eau (comme cuisiner et se laver) produisent assez d’humidité pour permettre à plusieurs colonies de moisissures de se développer.

Dans la cuisine tout comme dans la salle de bain, la moisissure cherche les petits coins mouillés. Portez attention aux endroits difficiles à atteindre : les conditions y sont souvent idéales pour la formation de moisissure. Tous les endroits qui entrent en contact avec de l’humidité (murs, fenêtres, dessus d’armoires de cuisine…) sont propices au développement de moisissures. Assurez-vous donc de les nettoyer et de les inspecter fréquemment.

Le grand problème avec la moisissure dans la cuisine est qu’elle peut se former presque n’importe où (même sur votre nourriture ou dans le réfrigérateur). Il est donc très important de prendre des mesures particulières pour prévenir sa formation dans votre cuisine et ainsi protéger votre santé et celle de votre famille.

Causes fréquentes de moisissure dans la cuisine

La meilleure façon d’éviter que la moisissure envahisse votre cuisine est de savoir ce qui cause son développement. De bonnes connaissances en la matière vous permettront de savoir où chercher des signes de moisissure et comment protéger les endroits vulnérables.

Fuites d’eau et humidité

Les fuites d’eau font partie des causes fréquentes de formation de moisissure. Ce qui est logique puisque l’humidité est l’un des éléments essentiels à sa croissance. Un évier qui fuit, par exemple, peut créer les conditions idéales pour le développement de moisissure. D’ailleurs, il est possible de trouver de la moisissure au fond de l’évier ou sous celui-ci.
couses-de-moule-cuisine-buste-ch5-1

Les surfaces humides et un taux d’humidité élevé encouragent aussi la formation de moisissure. Comme les cuisines sont généralement chaudes et humides, elles sont très propices au développement de la moisissure.

Obscurité, humidité et source de nourriture

Pour croître, la moisissure a besoin d’un endroit sombre et humide où elle peut trouver assez de nutriments. Elle peut alors se développer en moins de 24 heures. C’est donc une mauvaise idée d’attendre au lendemain pour nettoyer.
Comme notre nourriture se trouve dans la cuisine, il est important de connaître les risques que présente la nourriture en décomposition. Les aliments pourris constituent la meilleure source de nourriture pour la moisissure. Et cette dernière peut survivre au froid du réfrigérateur ainsi qu’à la chaleur du micro-ondes.

Poubelles et broyeurs à déchets

Si vous voulez savoir de quoi ont l’air les conditions idéales pour la formation de moisissure, vous n’avez qu’à jeter un œil à l’intérieur de votre poubelle. Grâce à la nourriture en décomposition, c’est humide et sombre et il y a assez de sources de nourriture pour permettre à une colonie de se propager. Il en va de même pour les broyeurs à déchets.

Réfrigérateurs et autres aires d’entreposage de la nourriture

Si vous croyez qu’il fait trop froid dans le réfrigérateur pour que de la moisissure puisse se former, détrompez-vous. D’ailleurs, il est possible que les taches foncées dans votre frigo que vous pensez être de la saleté soient en fait de la moisissure. Les vieux restes de nourriture créent en fait des conditions idéales pour le développement des moisissures.
couses-de-moule-cuisine-bustmold-ch5

Lorsque de grandes variations de température se produisent (causées par exemple par l’ouverture de la porte du frigo), assez d’humidité se forme pour que la moisissure puisse croître. De plus, les conditions chaudes et humides derrière le frigo sont parfaites pour la formation de moisissure.

En outre, tout endroit où l’on entrepose de la nourriture est propice au développement de moisissure. Elle commencera par se former sur la nourriture, puis les spores se propageront, à travers l’air, dans tout l’espace d’entreposage.

Ustensiles et appareils de cuisine

Il ne faut pas non plus oublier les ustensiles et les appareils que nous utilisons quotidiennement pour préparer les repas : la moisissure peut aussi s’y former. Il est donc important de bien vous en occuper quand vous en avez terminé. Les planches à découper en bois et tous les autres ustensiles en bois (p. ex., les cuillères) peuvent fournir à la moisissure suffisamment de nourriture pour qu’elle se développe et se propage plus rapidement que vous l’imaginez.

En bref, presque tout ce qui se trouve dans votre cuisine pourrait servir d’hôte à la moisissure si vous ne prenez pas les mesures préventives nécessaires. Il est donc très important d’adapter vos activités quotidiennes et d’effectuer régulièrement des inspections pour éviter la formation de moisissures dans votre cuisine.

Une cuisine résistante à la moisissure

Vous avez réussi à garder votre cuisine exempte de moisissure jusqu’à maintenant? Bon travail! Vous maîtrisez l’aspect prévention du jeu. Mais, au cas où vous auriez remarqué de la moisissure ailleurs que sur de la nourriture (dans ce dernier cas, jetez l’aliment contaminé immédiatement), appelez des professionnels pour une analyse initiale de la moisissure qui déterminera s’il s’agit réellement de moisissure et, si c’est le cas, le type en question.

Contrôler le taux d’humidité

Nous avons déjà parlé de l’humidité et de son effet sur la moisissure, mais nous continuerons de le répéter. Puisque la moisissure aime les endroits où le taux d’humidité est élevé, il est important de conserver un taux d’humidité optimal qui empêchera la moisissure de se développer et de se propager.

La façon la plus efficace, et la moins chère, de remédier à un taux d’humidité élevé dans votre maison est d’ouvrir les fenêtres régulièrement et de les laisser ouvertes le plus longtemps possible. Pour éviter les pertes de chaleur en hiver, plutôt que d’ouvrir une seule fenêtre, ouvrez-en plusieurs à la fois et laissez-les ouvertes de cinq à dix minutes. Le taux d’humidité baissera et, en plus, de l’air frais viendra remplacer l’air vicié.

Pendant l’été, lorsque le taux d’humidité est plus élevé en raison de la chaleur (surtout si vous vivez dans un climat très humide), nous vous suggérons d’utiliser des déshumidificateurs. Faites une analyse de l’air pour connaître le taux d’humidité des différentes pièces, puis ajustez vos déshumidificateurs en conséquence. Assurez-vous, par contre, que le taux d’humidité ne devienne pas trop faible non plus. Dans ces conditions, aucune moisissure ne se formera, mais pourriez développer des problèmes de santé (p. ex., peau sèche, lèvres et cheveux secs, gorge irritée et démangeaisons du nez).

Portez attention aux fenêtres et aux murs, car ils sont fréquemment la cible des moisissures. Pour prévenir la formation de moisissure dans la cuisine (et les autres pièces), vous pouvez utiliser de la peinture résistante aux moisissures. Minimisez aussi la quantité de moquette dans la maison, car c’est un environnement idéal pour la moisissure.

Mettre la hotte en marche lors de la cuisson

La vapeur résultant de la préparation des aliments est souvent la cause d’un taux d’humidité élevé dans la cuisine. Cuisiner et faire bouillir de l’eau sont donc à blâmer pour les moisissures dans la cuisine. C’est pourquoi les meilleures choses à faire pour éviter que de la moisissure se développe dans cette pièce sont de contrôler le taux d’humidité et de prendre quelques mesures simples pendant la préparation des aliments.

Quand vous faites cuire quelque chose sur la cuisinière, assurez-vous de mettre la hotte en marche. Si vous n’en avez pas, ouvrir les fenêtres sera tout aussi efficace, voire plus. Si vous utilisez une hotte, vérifiez qu’elle envoie la vapeur et les odeurs directement dehors.

Vérifier régulièrement s’il y a des fuites

Nous avons mentionné plus tôt que la moisissure aime l’humidité. Cela inclut les fuites d’eau et les inondations. Il est important de vérifier la tuyauterie régulièrement pour s’assurer qu’il n’y a pas de fuites. Si jamais il y en a une, ces vérifications vous permettront aussi de la remarquer et de vous en occuper immédiatement.

Si vous avez un lave-vaisselle, n’oubliez pas non plus d’y jeter un œil. Sortez-le de son espace et, si vous trouvez de l’eau autour, nettoyez-la bien.

Nettoyer la cuisine fréquemment

La moisissure aime les sources organiques de nutriments, peu importe qu’il s’agisse d’aliments avariés ou de poussière et de saleté. Si de la nourriture tombe, autant dans les endroits visibles que dans ceux qu’on ne voit pas (comme derrière le four ou le frigo), la moisissure peut donc se développer.

Bien qu’il soit impossible de ne pas échapper de la nourriture par terre, surtout dans une cuisine commune, vous pouvez empêcher la formation de moisissure en nettoyant tout de fond en comble au moins une fois par mois. Cela veut dire non seulement laver la vaisselle, mais aussi vérifier qu’il n’y a pas de nourriture sur le côté ou à l’arrière du comptoir, du réfrigérateur ou de tout autre meuble ou appareil électroménager.

Si vous remarquez des taches de nourriture ou d’eau, n’attendez pas, déplacez les meubles immédiatement, car une colonie de moisissures peut se former en 24 heures. Vous pouvez utiliser un aérosol anti-moisissures pour vous aider à prévenir leur apparition, mais n’oubliez pas que l’aérosol ne durera pas éternellement.

Jeter la nourriture avariée

Les fruits et les légumes avariés sont très propices au développement des moisissures. Vous devriez donc vérifier tous les endroits où vous entreposer de la nourriture presque chaque jour et jeter les aliments avariés. Cependant, la meilleure façon de prévenir la formation de moisissure sur les aliments est de les empêcher de pourrir. Si vous remarquez que vous jetez souvent des fruits ou des légumes, demandez-vous pourquoi c’est le cas. En achetez-vous trop? En mangez-vous très peu? En plus d’aider à éviter la moisissure, ce processus sera une bonne occasion d’examiner vos habitudes alimentaires et votre budget.

On oublie souvent que certains aliments sont dans le réfrigérateur. Il est donc important de vérifier régulièrement les tiroirs pour vous assurer qu’il n’y a pas de nourriture qui a moisi.

Nettoyer tous les appareils après usage

Chaque fois que vous utilisez un appareil dans la cuisine, la moisissure voit deux choses : de l’humidité et une source de nourriture. Il est donc important de les nettoyer chaque fois (oui, oui, chaque fois) que vous les utilisez.

Vous pouvez facilement essuyer ou laver mélangeur, cafetière et micro-ondes quand vous en avez terminé. Malgré ce que vous pouvez penser, le rayonnement dans le micro-ondes n’empêche pas la moisissure de pouvoir se développer à l’intérieur.

Le plus important problème en ce qui concerne ces appareils, c’est que, entre chaque utilisation, on les ferme ou les couvre, ce qui empêche l’air de circuler et enferme les spores de moisissure à l’intérieur.

Le plus important problème en ce qui concerne ces appareils, c’est que, entre chaque utilisation, on les ferme ou les couvre, ce qui empêche l’air de circuler et enferme les spores de moisissure à l’intérieur.
En bref, pour éviter que de la moisissure se développe dans vous appareils de cuisine, nettoyez-les après usage et assurez-vous qu’ils sont bien secs avant de les ranger.

Faire fonctionner le broyeur à déchets quotidiennement et vider la poubelle

Les broyeurs à déchets et les poubelles sont des environnements parfaits pour la moisissure et comme elle peut se développer en l’espace de quelques heures seulement, il est très important de faire fonctionner le broyeur à déchets et de vider la poubelle au moins une fois par jour.
Une fois par mois, versez du vinaigre dans votre broyeur à déchet pour tuer les bactéries. En ce qui concerne votre poubelle, lavez-la une fois par semaine avec un détergent et laissez-la sécher à l’extérieur si possible. Pour la garder propre plus longtemps, utilisez des sacs à ordures et assurez-vous qu’ils sont positionnés de façon à ce que les déchets ne touchent pas l’intérieur de la poubelle.

Faire la vaisselle chaque jour

De la moisissure peut aussi se former si vous laissez de la vaisselle empilée dans l’évier puisqu’elle ne pourra probablement pas sécher. Et vous savez très bien ce qui se passe quand on combine humidité et aliments pourris. Vous risquez aussi de vous retrouver avec d’autres petits visiteurs.
Lorsque vous faites la vaisselle, assurez-vous que tous les morceaux sont complètement secs avant de les ranger, sinon vous pourriez vous retrouver avec de la moisissure. De plus, il faut nettoyer les articles en bois, comme les planches à découper et les cuillères, aussitôt que vous en avez terminé, puis les laisser sécher.
Si, en inspectant votre cuisine, vous remarquez des taches foncées, faites appel à des professionnels pour déterminer s’il s’agit de moisissure et, le cas échéant, savoir comment la traiter pour l’empêcher de revenir. N’oubliez pas que sans analyse, il est impossible de savoir si c’est bel et bien de la moisissure.