Questions?
By:
Published: octobre 25, 2017, Updated:

5Chapitre

Comment empêcher la moisissure de contaminer un sous-sol?

La moisissure peut se développer dans n’importe quel endroit à partir du moment où elle dispose d’une source suffisante d’humidité, de matière organique pour la nourrir et d’oxygène. Le sous-sol est donc pour elle un véritable paradis. Même si votre cave vous semble sèche, il se peut qu’elle soit déjà contaminée par de la moisissure, par exemple en train de proliférer derrière vos murs, sous vos meubles, ou bien à l’intérieur de vos tapis. Ce scénario est encore plus réaliste si vous avez fait face il y a peu à un dégât d’eau ou à des inondations.

De plus, la moisissure dans un sous-sol a des chances d’être hautement toxique, ce qui va rendre cette pièce de votre maison malsaine. Cela devient alors un grave problème, particulièrement si, comme de nombreuses personnes, vous avez converti votre sous-sol en salon ou en cuisine. Ces symptômes allergiques que vous ressentez, par conséquent, pourraient bel et bien être le signe d’une présence de moisissure, beaucoup plus que celui d’un rhume des foins ou d’une autre allergie saisonnière.

FR6 la prévention de la moisissure au sous sol bustmold

Etant donné que la moisissure dans un sous-sol est la plupart du temps le résultat d’un excès d’humidité, qu’il provienne de canalisations qui fuient, de condensation, ou même de certaines activités quotidiennes (comme la cuisine ou la lessive), il est important de savoir comment prévenir la prolifération de moisissure dans un sous-sol.

Si, en inspectant minutieusement votre sous-sol, vous avez remarqué des taches claires ou sombres, appelez dès maintenant des experts en moisissure pour effectuer un test de détection de la moisissure. Cela vous permettra alors de savoir si vous devez prévenir l’apparition de moisissure, ou bien commencer des travaux de décontamination.

Vidéo: Comment éviter la moisissure au sous-sol?

Causes fréquentes de formation de moisissure au sous-sol

Comme nous l’avons mentionné plus haut, l’excès d’humidité constitue la principale cause d’apparition et de développement de moisissure au sous-sol. Peu importe l’origine de cette humidité (qu’elle vienne de l’extérieur ou de l’intérieur), vous devrez vous attaquer à la source du problème afin de l’éliminer une bonne fois pour toute et de prévenir d’autres complications, notamment un développement encore plus grave de moisissures.

Mais d’où viennent donc l’humidité et l’eau qui se trouvent au sous-sol? Abordons le sujet plus en détail.

Il existe deux principales sources d’eau dans un sous-sol:

  1. les sources extérieures (pluies, eaux souterraines, inondations);
  2. les sources intérieures (taux d’humidité élevé, activités quotidiennes comme la lessive ou la cuisine, etc.)

Etant donné que le sous-sol, comme son nom l’indique, se situe sous le niveau du sol, il est très facile pour l’eau de s’y infiltrer depuis les terres qui entourent votre bâtiment. Plus encore, le sous-sol est aussi la partie la plus basse de la maison. Du fait de la gravité, toute l’eau présente dans votre maison, sans action de votre part, finira donc par y retomber.

La pluie et les inondations sont deux causes fréquentes de présence d’eau au sous-sol. Si le nivellement de votre terrain n’a pas été conçu correctement, l’eau de pluie canalisée par les gouttières et les conduites pluviales peut alors s’infiltrer dans votre sous-sol, créant ainsi un excès d’humidité qui favorise la prolifération de moisissures. Les inondations (causées entre autres par des pluies abondantes) créent elles aussi un environnement favorable à la moisissure.

Pour ce qui est des sources intérieures d’humidité, elles sont nombreuses. L’humidité peut être causée par une isolation inefficace ou par une production excessive de vapeur (souvent générée par la cuisson, les douches et même le simple fait de respirer). La combinaison de la condensation et d’un taux élevé d’humidité créent alors les conditions idéales pour le développement de moisissures dans votre sous-sol.

Maintenant que vous connaissez les causes de la formation de moisissure au sous-sol, vous pouvez prendre toutes les mesures pour la prévenir. Certaines d’entre elles peuvent demander un investissement initial, gardez cependant à l’esprit que ces dépenses vous éviteront des problèmes de santé et des dépenses bien supérieures dans le futur.

Créer un sous-sol résistant à la moisissure

Au moment de communiquer ces conseils au reste des occupants de votre maison, vous aurez peut-être l’impression d’être un rabat-joie. N’oubliez pas, toutefois, comme le dit le dicton, qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Plus longtemps votre maison restera vierge de toutes moisissures, moins vous aurez à vous préoccuper de sa décontamination et de son éventuelle réapparition.

réguler-air-flow-sous-sol-3-bustmold

Traiter les causes extérieures d’apparition de la moisissure

Comme nous le disions plus haut, il existe deux types de causes d’apparition de moisissure, les extérieures et les intérieures. Nous allons les approcher de la même manière pour les prévenir. Intéressons-nous d’abord aux causes extérieures, et voyons ensemble ce que vous pouvez faire pour éviter à l’humidité de s’accumuler dans votre sous-sol.

Avant toute chose, prenez garde à la pluie et aux inondations, ce sont en effet des sources directes d’eau. Vérifiez par où l’eau de pluie s’écoule et le chemin qu’a pris l’eau pour entrer dans votre sous-sol dans le cas d’une inondation.

De même, observez où s’écoule l’eau de pluie qui tombe sur votre toit. Si le sol autour est au même niveau ou plus élevé que votre maison, l’eau de pluie a de fortes chances de s’infiltrer dans votre sous-sol. Parlez-en à un contracteur spécialisé qui pourra niveler une pente qui éloignera l’eau de votre maison.
Les pluies peuvent aussi créer des problèmes sans même qu’elles touchent vos sols. Les fenêtres de votre maison peuvent elles aussi être un problème. Inspectez-les et recherchez des signes qui pourraient trahir un problème d’isolation ou de structure.

Par ailleurs, n’oubliez pas de nettoyer les gouttières pour que l’eau puisse bien circuler. Assurez-vous que toutes les conduites pluviales déversent l’eau loin de la maison, surtout si le nivellement de votre terrain n’est pas optimal. Vous éviterez ainsi que l’eau de pluie s’infiltre dans la maison.

Les inondations constituent une autre cause extérieure d’excès d’humidité, bien qu’elle soit moins fréquente. Il est presque impossible d’empêcher des eaux de crue d’entrer dans votre sous-sol, mais il est crucial d’agir dès que cela se produit si on veut éviter que de la moisissure se forme.

Si votre sous-sol a été inondé, sortez tout ce qui s’y trouve (meubles, électroménager, tapis…) à l’air libre et laissez tout sécher aussi longtemps que nécessaire. Ouvrez toutes les fenêtres du sous-sol (s’il y en a) pour laisser entrer l’air frais et faire sécher les murs. Pour accélérer le processus, vous pouvez utiliser des machines spéciales qui aspirent l’humidité des murs.

Normalement, lorsque l’eau sèche, la moisissure qui avait profité de l’humidité pour apparaître va elle aussi sécher, et donc mourir. Si ce n’est pas le cas, n’essayez pas de l’éliminer avec de l’eau de Javel ou une autre solution similaire. Faites plutôt appel à des professionnels pour qu’ils procèdent à des tests et qu’ils éliminent la moisissure de façon adéquate. Ils vous fourniront aussi des conseils pour éviter que la moisissure ne revienne.

Traiter les causes intérieures d’apparition de la moisissure

Contrôler le taux d’humidité

Si vous voulez empêcher la formation de moisissures, vous devrez avant tout éliminer toutes les sources d’humidité. Si vous avez déjà traité toutes les causes extérieures et que vous êtes certain que l’eau de pluie ne s’infiltre pas à l’intérieur de votre sous-sol, vous allez devoir vous attaquer au taux d’humidité. Parmi toutes les causes intérieures de moisissure, il s’agit de la plus importante.

Les problèmes d’humidité au sous-sol sont majoritairement causés par une mauvaise circulation de l’air.. Les fenêtres y sont rarement ouvertes (quand il y en a), ce qui empêche l’air frais de circuler. Installer des ventilateurs est donc indispensable. Si vous n’ouvrez généralement pas les fenêtres, vous devriez changer cette habitude le plus rapidement possible.

réguler-air-flow-sous-sol-2-bustmold

Surveillez vos niveaux d’humidité quotidiennement. Lorsque la météo indique que l’humidité extérieure baisse, gardez vos fenêtres ouvertes autant que possible. Si cette mesure n’apporte aucun changement à votre situation, ou que votre climat ne vous permet pas d’aérer facilement votre sous-sol, installez des déshumidificateurs dans votre sous-sol.

Isolez les murs, tuyaux et fenêtres de votre sous-sol

Ne donnez pas à la moisissure des raisons de proliférer. Vérifiez tous les tuyaux, réparez les fuites et isolez les canalisations pour prévenir la formation condensation causée par la différence de température entre l’air et le tuyau. Si vous remarquez des gouttes d’eau sur les tuyaux, remplacez-les et calfeutrez-les. Utilisez des gaines, de la fibre de verre ou d’autres matériaux isolants pour recouvrir les tuyaux, ainsi que les fenêtres durant l’hiver, afin d’empêcher la condensation.

Intéressez-vous au “point de rosée”, car c’est une cause fréquente d’apparition de moisissure en intérieur, surtout au sous-sol. Un isolant inefficace peut provoquer des problèmes liés point de rosée ou à la condensation derrière les murs. Ces isolation défectueuse peut aussi provoquer un mauvais fonctionnement des pompes de vidange, une corrosion des réservoirs d’eau et bien plus.

Faites sécher en extérieur vos vêtements autant que possible

Les sous-sols sont fréquemment transformés en buanderies, et servent donc à faire sécher le linge. Si c’est votre cas, assurez-vous de bien y contrôler le taux d’humidité en ouvrant les portes et les fenêtres, en mettant les ventilateurs en marche ou en installant des déshumidificateurs.

La meilleure manière de prévenir la moisissure, cependant, va consister à éviter de sécher en intérieur votre ligne, autant que le temps le permette.

Evitez de surcharger votre sous-sol

Autant que d’humidité, la moisissure a besoin d’une source organique de nourriture pour se développer. Il est donc très important d’éliminer ces sources de nourriture. À ce sujet, il n’y a pas de meilleure source de nourriture pour la moisissure que toutes ces choses que vous entreposez dans votre sous-sol comme les vêtements, livres, tapis et cartons.

réguler-air-flow-sous-sol-3-bustmold

Essayez d’éliminer tout ce dont vous n’avez pas besoin, et évitez de surcharger, à tout prix, votre sous-sol. L’air doit en effet pouvoir circuler, ce qui est impossible si votre sous-sol est rempli du sol au plafond. Si vous devez absolument y entreposer certains objets, mais que vous ne voulez pas avoir de problème de moisissure, assurez-vous que tout ce qui est entreposé soit sec et ne touche pas le mur. En cas de fuite ou d’inondation, sortez tout ce qui aurait pu être mouillé pour le faire sécher en extérieur avant de le remettre à sa place.

N’installez pas de plantes dans le sous-sol

Si votre sous-sol vous sert aussi de salon, vous y avez peut-être installé des plantes pour le rendre plus agréable. N’oubliez pas cependant que ces plantes sont une source idéale de nourriture pour la moisissure. Celle-ci, en effet, aime se nourrir de son terreau et de ses feuilles, vous avez donc des chances d’y retrouver des champignons. La meilleure solution est donc de limiter au maximum, voire même d’éliminer totalement la présence de plantes dans votre sous-sol.

Si vous souhaitez continuer à avoir des plantes pour décorer votre sous-sol, assurez-vous qu’elles soient vierges de toute moisissure. Vérifiez régulièrement leur terreau et changez-le si vous remarquez des signes de champignons. Vous pouvez également utiliser un fongicide pour plantes qui empêchera la formation de moisissure. Renseignez-vous sur la quantité d’eau dont chaque plante a besoin et n’arrosez pas plus que nécessaire. Examinez aussi les feuilles des plantes : si vous remarquez des décolorations, il pourrait s’agir d’un signe avant-coureur de moisissure.

Si vous avez déjà remarqué des taches sombres et que vous n’êtes pas sûr de leur nature (moisissure, maladie, simple décoloration du végétal, etc.) faites appel à des professionnels qui pourront effectuer un test. N’oubliez pas: ce n’est pas de la moisissure tant qu’elle n’a pas été testée. De plus, s’il s’agit de moisissure, elle doit impérativement être éliminée en utilisant des solutions professionnelles, faute de quoi elle reviendra.

Conseils utiles pour empêcher la moisissure se s’infiltrer dans votre sous-sol

Chez Mold Busters, nous aimons partager ce que nous avons appris durant toutes ces années passées à prévenir, détecter, inspecter, tester et éliminer la moisissure. Voici donc quelques conseils qui vous aideront à empêcher la formation de moisissure dans votre sous-sol:

  1. Ne laissez jamais de l’eau s’accumuler à proximité de votre sous-sol. Assurez-vous que le nivellement des sols sur votre terrain forme une pente qui éloigne l’eau de votre maison.
  2. N’installez pas de tapis ou de moquette dans votre sous sol.
  3. KRéduisez la condensation en calfeutrant toutes les surfaces froides ou chaudes, comme les tuyaux de canalisations, avec de l’isolant. Mettez un scellant autour des fenêtres pour les étanchéiser. Vous pouvez aussi augmenter la température dans votre sous-sol.
  4. Maintenez l’humidité, principale cause de moisissure, aussi basse que possible (idéalement à moins de 60 %). Utilisez un hygromètre pour mesurer régulièrement l’humidité relative de votre sous sol.Si vous en avez la possibilité, installez un déshumidificateur. Ouvrez les fenêtres ou laissez les portes du sous sol ouvertes afin de favoriser la circulation d’air et, ainsi, de contrôler l’humidité.
  5. Laissez fonctionner un ventilateur une à deux heures par jour dans votre sous sol pour faire circuler l’air et remplacer l’air humide par de l’air frais. Installez un ventilateur d’extraction. Mold Busters recommande le système de ventilation E-Z Breathe, une technologie de pointe qui a révolutionné l’industrie de la ventilation.
  6. Installez une pompe de vidange et un drain français (aussi connu sous le nom de drain de périmètre) pour éviter que votre plancher ne reste mouillé en cas de dégât d’eau et que de l’eau ne stagne dans votre sous sol.
  7. Ne faites jamais sécher vos vêtements et votre linge dans votre sous sol. Par ailleurs, assurez vous que l’air provenant d’appareils tels que sécheuses, poêles et climatiseurs est évacué à l’extérieur de votre bâtiment et non dans votre sous sol.
  8. Au printemps, lorsque la neige fond, de l’eau peut s’infiltrer dans votre sous-sol par des fissures dans les fondation. Occupez-vous des problèmes (qui passent souvent inaperçus) tels que des fissures, des canalisations qui fuient et les refoulements d’égouts le plus rapidement possible pour éviter une infiltration d’eau. Les fissures dans les murs ou les planchers peuvent être colmatées avec un scellant ou un enduit imperméable. Il est recommandé d’utiliser des carreaux de céramique avec un produit imperméable pour le plancher de sous-sol.
  9. Gardez votre sous-sol propre et ne l’encombrez pas. Tout matériau endommagé ou inutile devrait être enlevé et jeté, et non pas stocké dans votre cave. La circulation et le renouvellement de l’air seront alors beaucoup plus faciles. Ne laissez pas la poussière s’accumuler, elle attire la moisissure. Envisagez, à ce sujet, d’investir dans un aspirateur équipé de filtre HEPA pour votre sous sol.
  10. N’installez pas de plancher en bois dans le sous sol.
  11. N’entreposez pas de matériaux tels que le bois, le tissus, le papier, des livres ou d’autres matériaux composés de cellulose dans votre sous-sol. Ils fournissent en effet une source de nourriture idéale pour la moisissure. Si vous n’avez pas d’autre choix, assurez-vous de ranger tous vos objets composés de matières organiques dans des boites ou tubes en plastique.
  12. N’installez jamais de plantes dans votre sous-sol, ce sont elles aussi des sources idéales de nourriture pour la moisissure.

Toutefois, si vous suspectez la moisissure d’avoir déjà envahi votre sous-sol, la meilleure chose à faire reste d’appeler une entreprise réputée et expérimentée, spécialisée dans la prise en charge de la moisissure, comme Mold Busters. Une inspection minutieuse conduite par un professionnel vous permettra d’éviter d’importants dommages structurels, des réparations coûteuses, et de mettre en danger la santé de tous les occupants de votre maison.