By:
Published: février 19, 2014, Updated:

Penicillium

Avec plus de 300 espèces connues, le genre Penicillium possède en son sein certains des champignons les plus courants sur terre (1). On peut en retrouver à l’extérieur, dans la terre, dans les végétaux en décomposition, le compost, le grain et les fruits pourris. En intérieur, il se développe généralement sur les papiers peints et leur colle, les tapis, la peinture, les textiles, la poussière, et, de manière plus générale, dans tous les bâtiments touchés par des dégâts d’eaux. (2)

Les colonies de Penicillium vont prendre des teintes allant du bleu-vert au blanc en passant par le jaune et le rose, de texture soyeuse ou poudreuse. Elles peuvent se développer rapidement, tout en prenant une forte odeur de renfermé.

Penicillium est un allergène commun, provoquant des réactions telles que la pneumopathie d’hypersensibilité ou le rhume des foins. La moisissure peut aussi déclencher ou aggraver des symptômes liés à l’asthme (3). Bien qu’elle soit typiquement non pathogène, il existe des exceptions. Certaines espèces de Penicillium, en effet, sont capables de produire des composés organiques volatiles microbiens (COVM) et des toxines qui peuvent être nocifs pour la santé humaine, particulièrement sur le long terme (4).

1928

P. Purpurogenum (12)
P. Purpurogenum (12)
Penicillium expansum
Penicillium expansum (9)

Qui a découvert Penicillium?

Penicillium a été découvert en 1928 par Alexander Fleming, un bactériologue de l’hôpital St. Mary à Londres (5). Après avoir examiné des colonies de Staphylococcus aureus, Dr. Fleming découvre qu’une moisissure, du nom de Penicillium notatum, empêche le développement normal de Staphylococcus dans ses boîtes de Pétri.

Par la même occasion, il découvre que certaines des moisissures du type Penicillium peuvent être utiles, en plus d’inhiber le développement des bactéries, pour combattre certaines maladies infectieuses.

En mars 1942, 14 ans après la découverte Penicillium, Anne Miller, à l’hôpital de New Haven, Connecticut, devient la première patiente à être soignée avec succès avec cette moisissure, suite à une fausse couche et une infections du sang qui a failli la tuer (6).

À cette époque, aucun médicament n’existe pour faire face aux infections bactériennes. En plus d’être la première personne à suggérer que la moisissure Penicillium puisse être capable de sécréter des substances antibactériennes, le Dr. Fleming est aussi le premier à développer un concentré de la substance active de la moisissure, la pénicilline, en 1928. Durant les 12 années qui suivent, il va mener de nombreuses recherches, au cours desquelles il va développer et distribuer la moisissure originale.

Cependant, le Dr. Fleming n’est pas le premier à utiliser les propriétés de Penicillium dans le secteur médical. D’autres personnes ont été impliquées dans la production de masse de la pénicilline, notamment Ernst Chain, Edward Abraham, Howard Florey et Norman Heatle.

La pénicilline a commencé à être administrée comme antibiotique dans les années 1940 et a, depuis, été reconnue comme l’une des plus grandes avancées médicales du 20è siècle.

Sa découverte, ainsi que la reconnaissance de son potentiel thérapeuthique ont eu lieu au Royaume-Uni, alors que les Etats-Unis d’Amérique ont joué un rôle dans sa production à grande échelle durant la seconde guerre mondiale, la rendant très largement disponible à travers le globe.

Les espèces les plus courantes de Penicillium

Il existe à ce jour plus de 300 espèces connue dans le genre Penicillium. Elles sont souvent bleues ou vertes, étant donné qu’elles produisent d’importantes quantités de spores bleuâtres, jaunâtres ou verdâtres.

Parmi les espèces les plus courantes, on compte Penicillium chrysogenum (aussi connue sous le nom de P. notatum, P. Purpurogenum, P. janthinellum et P. marneffei (aussi appelée Talaromyces marneffei). L’identification de ces espèces se fait sur la base de leurs caractéristiques microscopiques et sur leur morphologie macroscopique.(7)

Penicillium expansum
Penicillium expansum (14)
Penicillium notatum
Penicillium notatum (12)
Penicillium glandicola
Penicillium glandicola(15)

Qu’est-ce que la moisissure Penicillium?

Penicillium fait référence à un groupe de moisissures qui partagent les mêmes caractéristiques et qui peuvent se retrouver à travers le monde. La moisissure Penicillium est à l’origine du sauvetage de milliers de vies grâce à son rôle dans la production du premier antibiotique, la pénicilline. La découverte de Penicillium par le Dr. Fleming, sur la base du champignon P. Chrysogenum (désormais appelé P. Notatum) a permis d’améliorer le traitement des infections d’origine bactérienne.

Le nom Penicillium provient de la forme des spores produites par le champignon, qui ressemblent à des pinceaux (penicillus en latin). (8) On retrouve généralement les moisissures Penicillium dans les végétaux en décomposition, la terre et l’air. Il s’agit de contaminants très courants pour de nombreuses substances.

Où peut-on trouver Penicillium?

On peut rencontrer Penicillium à peu près partout, de l’air aux sols de nos maisons. Il peut aussi contaminer les affaires en cuir, ainsi que de nombreux textiles. Il s’agit d’un indicateur de la présence de problèmes d’humidité en intérieur.

Comme toutes les moisissures, Penicillium peut se développer en présence d’humidité et d’une température favorable.

Les moisissures Penicillium sont-elles dangereuses?

Certaines moisissures de la famille Penicillium peuvent gâter la nourriture, et présentent certains danger lorsqu’elles sont consommées. En effet, elles produisent des composés toxiques appelés mycotoxines (9). Ces toxines rendent la nourriture impropre à la consommation. Mieux vaut donc prévenir que guérir et jeter tous les aliments qui présentent des signes de contamination à la moisissure.

Les spores de Penicillium peuvent provoquer des réactions allergiques chez les individus sensibles à la moisissure. La santé des habitants d’un bâtiment peut donc se dégrader lorsque son environnement contient des concentrations importantes de Penicillium.

Cependant, certaines espèces de Penicillium sont bénéfiques pour la santé humaine. On les retrouve par exemple sur certains fromages, comme le Brie, le Stilton, le Roquefort et le Camembert, qui sont affinés grâce à des espèces de Penicillium propres à la consommation. On peut aussi prendre comme exemple la pénicilline dont nous avons parlé plus haut, produite grâce à P. Chrysogenum.

Quels niveaux de Penicillium peuvent être considérés comme sécuritaires?

Les moisissures de la famille Penicillium se nourrissent de tout type d’humidité.

Au cours de ces dernières années, un travail d’expertise considérable a été mené pour établir des standards définissant des niveaux maximums de spores de moisissures pouvant être considérés comme sécuritaires dans les environnements résidentiels. Il n’existe cependant toujours pas de consensus, étant donné que chaque type de moisissure va présenter des risques différents sur la santé.

La meilleure manière de déterminer si vous avez des concentrations élevées de Penicillium chez vous va être de comparer un échantillon d’air prélevé dans votre intérieur par rapport à un échantillon prélevé en extérieur. Si les résultats sont similaires, il y a alors de fortes chances que votre air intérieur soit de bonne qualité. Cependant, si vous découvrez des niveaux bien plus élevés de Penicillium en intérieur qu’à l’extérieur, cela signifie que vous avez un sérieux problème de moisissure ou de qualité de l’air, qui doit être résolu.

Gardez d’ailleurs à l’esprit qu’une mauvaise circulation de l’air et une ventilation insuffisante ne vont qu’aggraver le problème, ce qui pourra conduire la concentration de Penicillium à atteindre des niveaux malsains chez vous.

Quels sont les symptômes allergiques que l’on peut lier à la moisissure Penicillium?

Etant donné que les moisissures Penicillium sont des champignons, leurs spores peuvent facilement entrer en suspension dans l’air et s’y déplacer sans même que nous ne puissions le voir. Etant donné que nous devons respirer, il y a de fortes chances que nous inhalions ces spores s’il y a une contamination de moisissures dans notre maison.

Cependant, la réaction de chaque personne face à Penicillium va être unique. Certains vont déclencher des crises d’asthme, des réactions allergiques, alors que d’autres ne ressentiront rien du tout.

Si vous êtes allergique à Penicillium, votre système immunitaire y répondra en développant des symptômes tels que des irritations oculaires, des éternuements, des congestions nasales, des démangeaisons labiales, un nez qui coule, etc.

Il existe toutefois des milliers d’espèces de moisissures, et toutes ne vont pas provoquer des réactions allergiques. Les types de moisissures qui causent le plus fréquemment des allergies se retrouvent dans les genres Aspergillus, Penicillium, Alternaria et Cladosporium.

Quels sont les effets sur la santé de Penicillium?

Malgré les nombreuses utilisations faites de Penicillium, l’exposition à cette moisissure est généralement nocive pour la santé humaine. Lorsque nous inhalons ces spores de moisissures, ils se fraient un chemin jusqu’à nos poumons. Nous devenons alors vulnérables à de nombreux problèmes respiratoires, notamment de la toux, des difficultés à respirer, des sinusites chroniques, des éternuements et un nez qui coule.

Certaines personnes peuvent aussi être victimes de démangeaisons, ainsi que de gonflements à la gorge, connus sous le nom d’anaphylaxie, qui peuvent devenir dangereux. De plus, certaines espèces de moisissures produisent des mycotoxines, qui peuvent endommager vos organes.

Si vous ressentez certains de ces symptômes et que vous soupçonnez la moisissure d’en être l’origine, il est fortement conseillé de consulter un médecin.

Comment éliminer Penicillium?

Dans tous les cas, toute moisissure qui a été identifiée devrait être éliminée de votre maison le plus rapidement possible. De nombreuses moisissures sont nocives pour la santé humaine, particulièrement pour les enfants, les personnes âgées, ainsi que tous ceux souffrant de problèmes liés au système immunitaire.

Pour protéger votre santé et celle de votre famille, éliminer la moisissure de votre intérieur rapidement et efficacement est essentiel.

Lorsque vous nettoyez la moisissure, évitez au maximum de vous exposer aux spores de moisissures et aux mycotoxines. C’est la raison pour laquelle de nombreux propriétaires prennent la décision de faire appel à un professionnel de l’élimination de la moisissure. Si vous choisissez de le faire vous-même, cependant, assurez-vous de vous protéger avec l’équipement de sécurité approprié, en suivant des protocoles de confinement, d’assainissement et d’élimination des déchets.

Voici une liste d’équipements de protection que vous devriez porter lorsque vous éliminez de la moisissure:

  • Masque respiratoire N-99 ou N-95
  • Combinaison intégrale
  • Lunettes de sécurité
  • Des protections de chaussures jetables
  • Des gants jetables

Comment empêcher Penicillium de réapparaître?

Une fois que vous avez éliminé toutes les moisissures Penicillium de chez vous, vous devez les empêcher de revenir. Etant donné que les spores de moisissure restent souvent en suspension dans l’air, votre maison devrait être correctement ventilée afin de favoriser l’échange d’air. Cela réduira l’humidité et la moiteur chez vous, deux facteurs cruciaux dans la contamination à la moisissure. Quelle que soit la situation, essayez de donner le plus d’air frais et de lumière du soleil à votre maison.

Utiliser un purificateur d’air et/ou un déshumidificateur aidera aussi à réduire les taux d’humidité dans votre maison.

Pour les problèmes de moisissures les plus persistants malgré tous vos efforts pour ventiler et réduire les niveaux d’humidité, contactez un professionnel de l’élimination de la moisissure. Chez Mold Busters, nos inspections de moisissures révèlent très souvent des problèmes d’humidité cachés, qui contribuent à une infestation de moisissure et à une baisse de la qualité de l’air intérieur.

Appelez-nous dès maintenant pour prendre rendez-vous pour une inspection de moisissures.

References

  1. American academy of allergy asthma & immunology found on site, visited 3/19/2019;
  2. Burge, H.A., (1985): Fungus allergens, Clin. Rev. Allergy , 3:19-329;
  3. de Hoog, G. S., J. Guarro, J. Gene, and M. J. Figueras, (2000): Atlas of Clinical Fungi, 2nd ed, vol. 1. Centraalbureau voor Schimmelcultures, Utrecht, The Netherlands;
    Fog Nielsen, K. (2003): Mycotoxin production by indoor molds, Fungal Genetics and Biology, 39 (2): 103–17;
  4. Haubrich, W.S. (2003) Medical Meanings: A Glossary of Word Origins, (2nd ed.). Philadelphia, Pennsylvania, American College of Physicians. p. 175;
  5. Howard Markel (2013): The real story behind penicillin, found on site, visited 3/19/2018;
  6. International Historic Chemical Landmarks – American Chemical Society, (Retrieved in 2018): Discovery and development of penicillin;
  7. Kirk, PM; Cannon, PF; Minter, DW; Stalpers, JA., (2008): Dictionary of the Fungi (10th ed.), Wallingford, UK: CABI. p. 505;
  8. Pasanen A-L., Lappalainen S., Pasanen P., (1996): Volatile organic metabolites associated with some toxic fungi and their mycotox-ins., 121:1949-53;
  9. Picture of P. expansum found on site, visited 3/20/2019;
  10. Picture of P. glanicola found on site, visited 3/20/2019.
  11. Picture of P. notatum found on site, visited 3/20/2019;
  12. Picture of P. purpurogenum found on site, visited 3/20/2019;
  13. S.A. Jackson, A.D.W. Dobson (2016): Yeasts and Molds: Penicillium camemberti, Reference Module in Food Science;
  14. Yousef Al-Doory and Joanne F. Domson, Lea and Febiger, (1984): Mould Allergy, p. 287;

Vous êtes à la recherche d’un jeu de données ou d’un algorithme d’apprentissage automatique (machine learning) pour former votre intelligence artificielle (IA)?

Mold Busters a créé une librairie en code source libre d’images par microscopie de milliers d’espèces, genre et types de moisissures que nous utilisons pour former notre algorithme d’apprentissage automatique. Si vous souhaitez y accéder, n’hésitez pas à nous contacter en remplissant le formulaire ci-dessous. Nous vous contacterons le plus vite possible.

Merci de nous avoir contactés!

Votre message nous est très important, nous allons donc vous répondre aussi vite que possible.

En attendant, nous vous proposons découvrir nos différentes pages de ressources:

Nous vous souhaitons une bonne journée!