By:
Published: mars 25, 2014, Updated:

Aspergillus fumigatus

Aspergillus fumigatus est une espèce de moisissure qui peut provoquer de nombreuses maladies chez l’humain. Elle produit massivement des spores, et peut donc, dans la nature, se développer rapidement et infecter de nombreux animaux et plantes.

Il existe des centaines d’espèces différentes d’Aspergillus. D’après le CDC (Center for Disease Control), cependant, seulement 40 d’entre elles sont nocives pour l’homme. Parmis celles-ci, Aspergillus fumigatus est l’une des plus courantes et des plus virulentes.

Aspergillus fumigatus est un champignon saprotrophe à distribution cosmopolite. Dans la nature, on peut le retrouver dans la terre et dans les matériaux organiques en décomposition, comme par exemple le compost. Aspergillus fumigatus joue d’ailleurs un rôle essentiel dans le recyclage du carbone et de l’azote [1]. Sans cette moisissure, de nombreux cycles naturels seraient d’ailleurs inexistants.

Les colonies d’Aspergillus fumigatus prennent une teinte bleue-grise, avec une texture laineuse ou cotonneuse. Elles sont capables de survivre à des températures élevées, elles ont d’ailleurs un pic de prolifération à 37°C. Ses spores sont omniprésentes dans l’air que nous respirons. Nous en inhalons donc plusieurs centaines chaque jour [2]. Cependant, elles sont, la plupart du temps, rapidement prises en charge par notre système immunitaire.

Il s’agit toutefois d’un allergène et d’un pathogène pour l’humain. Aspergillus fumigatus produit donc un nombre élevé de mycotoxines, comme les fumitremorgènes, les verruculogènes et les gliotoxines [3]. Elle est la principale responsable de l’aspergillose chez les hommes et les animaux.

Quels sont les endroits de prédilection d’Aspergillus fumigatus?

La moisissure Aspergillus fumigatus se plaît à la fois dans les milieux intérieurs et extérieurs, étant donné qu’elle peut se développer dans une large variété de conditions. La plupart du temps, cependant, elle prolifère dans des environnements chauds, avec une température optimale comprise entre 40 et 42°C. Il est malgré tout possible pour cette moisissure de se développer avec des températures qui oscillent entre 12 et 55°C [3], ses spores pouvant même survivre à des températures allant jusqu’à 70°C [2].

Etant donné que cette moisissure a besoin d’un fort taux d’humidité, elle se développe la plupart du temps dans la terre, les matières en décomposition comme des feuilles mortes, des déjections d’animaux, et certains végétaux. Elle infeste régulièrement le grain, principalement les céréales, et peut parfois s’attaquer à d’autres matières premières. Elle se développe aussi sur la charcuterie et certaines viandes transformées, particulièrement dans les zones tropicales [3].

En intérieur, elle prolifère sur la poussière, dans les conduits de ventilation et dans les plantes en pot. Elle peut aussi se développer sur les sols et les murs, particulièrement dans les salles de bain, les cuisines ainsi que dans tous les autres endroits humides de votre maison.

Sur quels aliments peut-on retrouver Aspergillus fumigatus?

Dans des conditions idéales, de la nourriture entreposée et cuisinée correctement ne devrait contenir aucune trace de moisissure. Dans le cas contraire, notamment lorsque des produits sont stockés dans un environnement humide, des moisissures, particulièrement Aspergillus fumigatus, peuvent rapidement se développer.

Cela se produit par exemple régulièrement avec les aliments riches en amidon comme le pain, le riz et les céréales. Ces derniers, en effet, absorbent énormément d’humidité, et vont donc offrir le terreau idéal pour le développement d’Aspergillus fumigatus. L’ingestion de produits contaminés expose alors ses consommateurs à un risque d’infection, bien qu’il soit rarement grave.

Quelles maladies Aspergillus fumigatus peut-elle déclencher?

Aspergillus fumigatus peut être à l’origine de nombreuses maladies chez l’humain, que l’on regroupe sous le terme aspergillose.

L’organe le plus communément affecté reste le système respiratoire, les maladies pulmonaires étant les plus graves. Voici donc une liste des formes les plus courantes d’aspergillose:

  • L’aspergillose pulmonaire: il s’agit d’une infection fongique des poumons, qui peut être courte, ou devenir chronique.
  • L’aspergillome, ou “boule fongique”: il s’agit d’une autre infection pulmonaire, qui provoque la formations de boules de champignons dans les poumons
  • Des infections cutanées et ongulaires
  • Des infections oculaires et auriculaires
  • Des allergies, notamment des sinusites allergiques et l’aspergillose bronchopulmonaire allergique
  • L’aspergillose invasive: il s’agit d’une maladie grave, lorsque l’infection fongique atteint le système sanguin et se propage à de nombreux tissus et organes, impactant leur fonctionnement

L’aspergillose est-elle une maladie opportuniste?

La plupart des maladies provoquées par Aspergillus fumigatus ont pour point commun de ne pas apparaître sur des patients en bonne santé.

Le champignon, en effet, s’attaque essentiellement aux personnes immunodéprimées. L’aspergillose est donc une maladie qui affecte essentiellement les individus qui ont reçu un organe, les personnes souffrant de leucémie ou atteintes du sida.

Par ailleurs, les patients souffrant de problèmes pulmonaires chroniques, comme l’asthme, la mucoviscidose ou la tuberculose sont eux aussi susceptibles de contracter l’aspergillose.

Les infections pulmonaires liées à Aspergillus fumigatus

L’aspergillose pulmonaire commence lorsqu’un individu inhale des spores d’Aspergillus. Leur taille minuscule (2-3μm) leur permet d’atteindre toutes les alvéoles pulmonaires. Les spores se logent alors dans les tissus du poumon, et commencent à infecter. Pour la plupart des gens, l’infection est stoppée rapidement grâce aux défenses immunitaire.

Dans le cas des patients immunodéprimés, cependant, les défenses immunitaires ne sont pas capable de prendre en charge cette menace. L’infection fongique peut alors se développer rapidement dans cet environnement favorable qu’est le corps humain. La maladie va alors rapidement progresser et se transformer en aspergillose chronique pulmonaire, une longue maladie.

D’après le CDC, ainsi, plus de 6 millions de personnes vivent avec une forme d’aspergillose [4], un nombre probablement sous-estimé étant donné que la plupart des cas ne sont pas diagnostiqués.

Quels sont les symptômes provoqués par la moisissure dans vos poumons ?

La toux reste le symptôme le plus courant de l’aspergillose pulmonaire. Il s’agit donc d’un signe non spécifique, qui peut ressembler à de nombreuses autres affections du poumon. Cependant, cette toux est la plupart du temps accompagnée de saignements. Les individus infectés peuvent aussi ressentir, par ailleurs,d es douleurs à la poitrine, ainsi que des difficultés respiratoires.

Par ailleurs, les patients atteints peuvent aussi ressentir de la fièvre. Dans la plupart des cas, ces symptômes apparaissent associés à d’autres maladies pulmonaires comme la tuberculose, la mucoviscidose et l’asthme, rendant ainsi le diagnostic difficile. Quand la maladie devient chronique, les patients atteints commencent à perdre du poids et ressentir une situation de malaise général.

Quelles allergies sont provoquées par Aspergillus fumigatus?

Comme pour de nombreux autres, les spores d’Aspergillus fumigatus sont des allergènes puissants. Ses spores fongiques, en effet, sont célèbres pour jouer un rôle dans l’apparition et la progression de nombreuses allergies [5].

Les allergies fongiques peuvent être classées en deux groupes principaux: celles affectant les voies respiratoires supérieures, par exemple les sinusites allergiques (qui produisent souvent des symptômes similaires à la grippe) et ceux affectant les voies respiratoires inférieures (qui provoquent des symptômes plus graves).

Les sinusites allergiques provoquent généralement des saignements de nez, une perte d’odorat, et parfois des migraines. Il s’agit plus d’irritations qu’un véritable problème médical.

Cependant, l’aspergillose allergique bronchopulmonaire est une forme plus sérieuse d’allergie. Elle apparaît souvent chez les asthmatiques, près de 2,5% des personnes touchées par l’asthme en souffrent en effet. Ainsi, plus de 4,8 millions de personnes à travers le monde en sont victimes [4]. Elle se traduit par des symptômes assez graves: une toux accompagnée d’expectorations brunes, des éternuements, des difficultés respiratoires, des douleurs à la poitrine et de la fièvre.

Quels sont les symptômes de l’aspergillose invasive?

Il s’agit de la forme d’aspergillose la plus grave. Par chance, elle est extrêmement rare; D’après le CDC, 1 à 2 cas par 100000 personne sont diagnostiqués chaque année. La maladie, en effet, s’attaque exclusivement aux personnes immunodéprimées, et ne touche jamais les personnes en bonne santé.

Elle se produit lorsque l’infection fongique n’est pas traitée. Dans ce cas-là, l’infection atteint les vaisseaux sanguins et se répand à travers le corps, touchant alors des organes majeurs comme le coeur et le foie.

Elle se présente comme une fièvre accompagnée de frissons, avec des symptômes de choc. Dans les poumons, elle provoque des douleurs à la poitrine, des toux sanglantes et des hémorragies internes. Elle peut aussi entraîner des défaillances des reins et du foie. À ce stade, l’infection peut donc engager le diagnostic vital.

Comment traiter Aspergillus fumigatus?

Par chance, la plupart des formes d’aspergillose sont faciles à traiter. La moisissure est en effet sensible à la plupart des agents antifongiques, et les individus affectés répondent donc assez bien aux thérapies.

L’itraconazole est généralement le principal agent utilisée dans cette thérapie antifongique. L’amphotéricine B est aussi utilisée dans les cas d’infection les plus sérieux, ou lorsque l’aspergillose résiste aux autres traitement. Dans la plupart des cas, ces médicaments éliminent complètement l’infection.

Comment se débarrasser d’Aspergillus fumigatus?

Il est bien entendu préférable de prévenir le développement de cette moisissure plutôt que de faire appel à un médecin à cause d’une aspergillose. Pour le cas d’Aspergillus fumigatus, cela implique donc de décontaminer toutes les surfaces ou zones où elle se développe. C’est d’ailleurs particulièrement important si certains des occupants d’une maison souffrent d’asthme, de tuberculose, de mucoviscidose ou de toute autre maladie immunodépressive.

La manière la plus sécuritaire de protéger votre maison d’Aspergillus fumigatus reste encore de faire appel à une société certifiée en décontamination de la moisissure qui pourra inspecter votre maison pour y détecter toutes les traces de moisissures et pour éliminer toute prolifération qui pourrait y avoir pris pied.

Pour résumer, Aspergillus fumigatus est une moisissure courante qui prolifère dans nos entourages. Elle est virulente et pathogène, et peut potentiellement provoquer des maladies comme l’aspergillose pulmonaire, des infections cutanées et ongulaires, des allergies, et dans certains cas l’aspergillose invasive.

La moisissure provoque le plus souvent des problèmes de santé sur les personnes souffrant déjà de maladies pulmonaires, ainsi que sur les personnes au système immunitaire déficient. Dans tous les cas, les problèmes de santé provoqués par Aspergillus fumigatus peuvent être traités, s’ils sont pris suffisamment tôt. La meilleure option reste toutefois de les prévenir avant qu’ils ne se déclenchent. Appelez dès maintenant Mold Busters pour prendre rendez vous si vous pensez avoir affaire à cette moisissure.

Sources

  1. Rhodes JC (2006). Aspergillus fumigatus: growth and virulence. Med Mycol. 44 Suppl 1:S77-81
  2. Latgé JP (1999). Aspergillus fumigatus and aspergillosis. Clin Microbiol Rev. 12(2):310-50.
  3. Pitt JI, Hocking AD (2009). Aspergillus and Related Teleomorphs. In: Fungi and Food Spoilage. Springer, Boston, MA, pp 469
  4. CDC (2019). Retrieved from website.
  5. Denning DW, Pashley C, Hartl D, Wardlaw A, godet C, Del Giaco S, Delhaes L, Sergejeva S (2014). Fungal allergy in asthma-state of the art and research needs. Clin Transl Allergy. 4:14.

Looking for mold library dataset or machine learning algorithm for training your AI?

Mold Busters created an open-source library of microscopy images of various kinds of mold which are used to train machine learning algorithms. If you would like to get access to it, just fill out the form below and we will contact you shortly:

Thank you for getting in touch!

Your message is important to us and we will do what we can to respond as promptly as possible.

In the meantime, you can check out the following resources:

Have a stellar day ahead!