By:
Published: avril 13, 2019

Alternaria

Avec plus de 250 espèces connues [1], les moisissures Alternaria sont extrêmement courantes et répandues. Leurs spores peuvent se retrouver en concentrations élevées y compris dans des atmosphères sèches et ventilées, ce qui les rend particulièrement susceptibles de voyager dans les airs. De ce fait, les personnes sensibles peuvent assez facilement y développer des allergies. Lorsqu’ils atterrissent dans un environnement suffisamment humide, ses spores vont en effet se déposer et former un mycélium visible à l’oeil nu.

Qu’est-ce que l’Alternaria?

Alternaria est un pathogène de la plate, capable d’infecter plus de 4000 espèces végétales. Elle peut endommager de nombreux produits agricoles, notamment le grain, les fruits et les légumes [1,2]. Des études révèlent d’ailleurs qu’au moins 20% des pertes dans l’agriculture sont dues à différentes variétés d’Alternaria. Dans certains cas, ces pertes peuvent atteindre 80% d’une production.

Les espèces d’Alternaria

On dénombre à ce jour un peu plus de 250 espèces appartenant au genre Alternaria, notamment Alternaria Alternata (de loin la plus courante), Alternaria Tenuissima, Alternaria Infectoria, Alternaria Chartarum, Alternaria Stemphyloides, Alternaria Geophilia et Alternaria Dianthicola. Les agents provoquant l’apparition d’Alternaria n’ont pas, à ce jour, pu encore être déterminés avec précision.

Quelques faits intéressants à propos d’Alternaria

Les moisissures du type Alternaria peuvent se développer dans une large plage de température (entre 1° et 35°C° et de pH (de 2,5 à 10). Cependant, leur prolifération est plus importante entre 25° et 30°C. Les moisissures Alternaria peuvent se développer rapidement, et atteindre leur maturité en 5 jours. Comme toutes les autres moisissures, Alternaria aime particulièrement les zones humides.

Où prolifère habitutuellement Alternaria?

On retrouve généralement Alternaria en extérieur, sur des matériaux végétaux morts, des céréales, de l’herbe et de la terre. Elle peut proliférer sur une large variété d’autres substrats à forte teneur en cellulose, et va avoir besoin d’un fort taux d’humidité pour se développer. Alternaria va aussi nécessiter une valeur d’activité de l’eau supérieure à 0,85. L’impact de l’activité de l’eau va augmenter de pair avec la température. Une augmentation de l’activité de l’eau qui doublerait le taux de croissance de la moisissure à 10°C augmenterait ainsi par 5 ce taux de croissance à 25°C.

En intérieur, on peut retrouver Alternaria sur les tapis, les papiers peints, les textiles, les cadres de fenêtre et les systèmes d’air climatisé. Toutefois, les spores d’Alternaria que l’on peut retrouver dans un bâtiment proviennent généralement d’un environnement extérieur.

Quels sont les espèces d’Alternaria les plus courantes?

On retrouve principalement deux espèces d’Alternaria: Alternaria Alternata et Alternaria Tenuissima. Ces moisissures sont généralement présentes en extérieur, bien que l’on puisse parfois les rencontrer à l’intérieur d’une maison ou d’un appartement. La moisissure se développe au printemps et en été, et peut se mêler à d’autres espèces de moisissures, comme Stachybotrys, Phoma et Fusarium. Du fait de sa saison de développement, elle est un allergène assez commun.

Alternaria va habituellement proliférer sur les plantes, l’herbe, les arbres et la terre. On la retrouve dans les climats tempérés. Lors de la saison sèche, si le temps et chaud et venteux, les spores peuvent être relâchés en masse dans l’air. En intérieur, la moisissure va se développer grâce aux spores qui auront réussi à se frayer un chemin dans le bâtiment.

Comme toutes les autres espèces de moisissures, sans surprise, elle se plaît particulièrement dans un environnement humide et sombre. On va la retrouver fréquemment dans la nourriture et sur le bois, à l’exception d’Alternaria Alternata qui peut aussi coloniser des dalles, des briques, des papiers peints et même de l’acier.

Quels sont les problèmes provoqués par Alternaria?

Les personnes atteintes de maladies pulmonaires, d’asthme, d’allergies et/ou les patients immunodéprimés vont être les plus vulnérables à cette moisissure. Le lien a été établi entre Alternaria et l’apparition d’asthme chez les enfants.[4,5]. De plus, des études ont pu observer une corrélation entre des niveaux élevés de contamination à l’Alternaria dans des céréales et le cancer de l’oesophage en Chine. [6].

Lors de l’exposition, un patient peut développer les symptômes suivants: toux, nez qui coule, maux de gorge, éternuements, maux de tête, fatigue, vertiges, irritations oculaires, irritations cutanées.

Sur des périodes plus longues, l’exposition peut aussi déclencher des problèmes de santé plus graves, notamment chez les enfants en bas âge et les personnes âgées.

Si vous ressentez ces symptômes, particulièrement au printemps et en été, n’hésitez pas à partir à la recherche de moisissures chez vous, il y a en effet de fortes chances qu’elles en soient la cause.

Par ailleurs, si vous êtes exposé à la moisissure, demandez conseil à votre médecin traitant.

Alternaria est-elle toxique pour l’être humain?

Le lien a été établi entre de nombreuses espèces d’Alternaria et un nombre conséquent de problèmes de santé chez l’humain. Elles produisent en effet des mycotoxines qui vont affecter le système respiratoire, la peau et les ongles. D’autres espèces sont par ailleurs des allergènes communs, qui vont pouvoir déclencher chez certains des crises d’asthme et des symptômes similaires au rhume des foins. Elles posent généralement toutefois assez peu de risques pour les adultes en bonne santé. Les patients immunodéprimés cependant, sont beaucoup plus vulnérables.

Quels sont les symptômes d’une allergie à Alternaria?

Cette moisissure est l’une des principales causes d’allergies, essentiellement au printemps et en été, du fait de la présence d’une concentration importantes de ces spores en extérieur. Ces allergies provoquent généralement les symptômes suivants: yeux rouges, nez qui coule, vertiges, éternuements.

Où peut-on retrouver Alternaria dans une maison?

Quelle que soit la saison, et quel que soit l’endroit où vous habitez, les spores d’Alternaria peuvent atterrir à l’intérieur de votre maison. Ils sont en effet à la recherche d’un endroit où se multiplier, et les maisons offrent l’environnement humide et chaud idéal pour cela. Mauvaise nouvelle: ces moisissures peuvent coloniser votre nourriture, vos vêtements, vos meubles, et mêmes les fleurs et plantes de votre maison. Alternaria peut aussi proliférer sous vos tapis et à l’intérieur des murs. Elles peuvent aussi s’infiltrer dans votre douche, votre entretoit ou votre sous-sol. Si votre maison est humide, elle court donc le risque de laisser entrer ces invités indésirables.

La moisissure est très persistante, et difficile à éliminer une fois qu’elle est dans votre maison. La meilleure option dans ce cas-là est donc de faire immédiatement appel à une société spécialisée dans l’élimination de la moisissure. N’attendez pas qu’elle se développe encore plus, sa présence est déjà un risque pour vous et votre famille.

Pour empêcher la moisissure d’entrer chez vous, maintenez fermées portes et fenêtres, particulièrement lorsque le temps est sec, chaud et venteux. Assurez-vous que vos gouttières soient réparées ou remplacées si elles sont en trop mauvais état. Inspectez avec attention votre cuisine et votre salle de bain pour détecter toute fuite, et maintenez vos sols secs, spécialement autour de votre machine à laver, votre lave-vaisselle et vos toilettes. Si nécessaire, réduisez les niveaux d’humidité chez vous en investissant dans un déshumidificateur. Enfin, nettoyez régulièrement votre sous-sol et vos salles de bains avec des produits conçus pour éliminer la moisissure (des fongicides). Evitez de mettre des tapis dans votre salle de bain. Assurez-vous d’avoir un système de chauffage. Éliminez d’humidité de toutes vos chaises, sièges, murs et sols.

Comment détecter Alternaria?

Alternaria peut être identifiée grâce à un test professionnel d’air et de détection des moisissures, ou bien par prélèvement d’échantillons de surface. Sans ces analyses, il sera difficile de distinguer une moisissure du genre Alternaria d’un autre genre, par exemple Ulocladium, étant donné que certaines de ses espèces, comme Ulocladium Chartarum, sont particulièrement courantes en intérieur.

Comme éliminer Alternaria?

Il va être important d’éliminer une contamination à l’Alternaria de chez vous le plus vite possible, quelle que soit son espèces. Bien qu’elle ne soit pas, au début, un danger grave pour votre santé, une exposition prolongée va pouvoir avoir de sérieuses conséquences, particulièrement sur les individus les plus sensibles. Alternaria prolifère rapidement. Si elle n’est pas éliminée le plus vite possible, elle peut donc coloniser toute votre maison. Elle va alors devenir un danger pour toute votre famille. Bonne nouvelle cependant, vous pouvez éviter ce scénario catastrophe.

Certains peuvent être tentés de traiter une contamination à l’Alternaria par eux-mêmes. La tâche risque toutefois d’être particulièrement compliquée, ces moisissures étant très persistantes, et donc difficiles à tuer. Il est donc recommandé de faire appel à un service professionnel comme Mold Busters pour traiter cette moisissure. Nous possédons plus de 15 ans d’expérience en assainissement et en prise en charge des infestations de moisissure. Nous faisons appel à des technologies de pointe pour nous assurer d’éliminer la moisissure de n’importe quelle maison ou appartement.

Appeler des professionnels est, incontestablement, la meilleure solution pour vous éliminer Alternaria de chez vous.

References

  1. Pinto VE, Patriarca A (2017). Alternaria Species and Their Associated Mycotoxins. Methods Mol Biol.; 1542: 13-32.
  2. Patriarca A, Vaamonde G, Pinto VE (2014) Alternaria . In: Batt CA, Tortorello ML (eds) Encyclopedia of food microbiology, vol 1. Academic Press, Elsevier, London, pp 54–60
  3. Lee HB, Patriarca A, Magan N (2015). Alternaria in Food: Ecophysiology, Mycotoxin Production and Toxicology. Mycobiology. 43(2):93-106.
  4. Downs SH, Mitakakis TZ, Marks GB, Car NG, Belousova EG, Leuppi JD, Xuan W, Downie SR, Tobias A and Peat JK (2001). Clinical importance of Alternaria exposure in children. Am J Respir Crit Care Med 164: 455-9.
  5. Fung F, Tappen D and Wood G (2000) Alternaria-associated asthma. Appl Occup Environ Hyg 15: 924-927.
  6. Liu GT, Qian YZ, Zhang P, Dong WH, Qi YM, Guo HT 992). Etiological role of Alternaria alternata in human oesophageal cancer. Chin Med J (Engl);105: 394-400.

Looking for mold library dataset or machine learning algorithm for training your AI?

Mold Busters created an open-source library of microscopy images of various kinds of mold which are used to train machine learning algorithms. If you would like to get access to it, just fill out the form below and we will contact you shortly:

Thank you for getting in touch!

Your message is important to us and we will do what we can to respond as promptly as possible.

In the meantime, you can check out the following resources:

Have a stellar day ahead!