Quels sont les symptômes allergiques liés à la moisissure?

Moisissure et allergies

De la toux, de la congestion nasale, des yeux mouillés.

Toutes les personnes qui souffrent d’allergies saisonnières savent à quel point ces symptômes peuvent être gênants. Dans certains cas, il suffit d’une forte dose de pollen pour ressentir ces symptômes sans même sortir de la maison. De plus, les allergies saisonnières, que l’on connaît aussi sous le nom de rhume des foins, déclenchent de nombreuses autres mauvaises surprises.

Avant de dépenser des fortunes en pilules et autres remèdes, pensez à la moisissure, et la possibilité que vous ayez affaire à des symptômes liés à une exposition à la moisissure, qu’elle soit en intérieur ou en extérieur.

Les différences entre allergies saisonnières et allergies liées à la moisissure.

Il n’est malheureusement pas facile de déterminer si une réaction est liée à une exposition à la moisissure ou aux pollens, étant donné que les symptômes sont généralement les mêmes.

De plus, étant donné que les réactions ne seront jamais les mêmes d’un patient à un autre, la tâche n’en sera que plus compliquée.

C’est d’ailleurs un problème, étant donné que les spores de moisissures peuvent être particulièrement dangereuses. Une exposition à la moisissure noire toxique, dans les cas les plus sérieux, sur une longue période, peut engager un pronostic vital.

Il est donc important de pouvoir détecter une allergie à la moisissure et de la traiter comme telle. Lors de la prochaine saison d’allergies, lorsque vous allez commencer à ressentir des symptômes comme des yeux coulants, que votre nez commencera à être bouché, ou que vous n’arrêterez plus d’éternuer, posez-vous certaines questions sur votre environnement intérieur, que ce soit votre maison, votre bureau ou votre lieu d’étude:

  • Le bâtiment a-t-il été inondé?
  • A-t-il des signes visibles de présence de moisissure?
  • Y-a-t-il des odeurs de renfermé?

Il s’agit en effet de signes qui peuvent trahir la présence de moisissures.

Demandez par ailleurs conseil à votre docteur à ce sujet. Décrivez-lui vos symptômes, et effectuez un bilan allergologique. Vous allez devoir rendre le problème à sa racine, afin d’obtenir une solution durable.

Comment prévenir les allergies à la moisissure?

Une mauvaise ventilation de votre intérieur peut déclencher des allergies, particulièrement s’il est moisi. Assurez-vous donc de ventiler correctement l’ensemble de votre maison pour mettre un terme à tous les symptômes de ces allergies.

  • Utilisez un climatiseur, si vous en avez un.
  • Installez un déshumidificateur pour maintenir l’air de votre intérieur sec
  • Nettoyez fréquemment vos sols, de préférence avec un aspirateur équipé de filtres HEPA.

Il ne s’agit là que de quelques mesures que vous allez pouvoir prendre, parmi de nombreuses autres, pour améliorer la circulation de l’air chez vous tout en empêchant les polluants de s’y accumuler.

Vos symptômes diminueront alors. Mais pourquoi ne pas les éliminer totalement?

Pour cela, prévenir le développement de la moisissure avant son apparition est un impératif pour éviter les allergies à la moisissure, ainsi que tous les autres effets négatifs liés à une prolifération. La principale tâche à effecuter dans ce cas là est de contrôler l’humidité intérieure.

S’il est trop tard pour prendre des mesures préventives, et si la moisissure s’est déjà développée, éliminez-la le plus rapidement possible. Si vous ne le faites pas, vos symptômes, non seulement, persisteront, mais ils pourront aussi dégénérer en troubles respiratoires bien plus graves sur le long terme.

N’oubliez pas, enfin, que vous n’êtes probablement pas le seul affecté par une exposition à la moisissure chez vous, même si vous êtes le seul à en ressentir les symptômes. Chacun réagit différemment, mais personne n’est immunisé contre ses effets dévastateurs sur la santé.

Publié: mai 15, 2020

John Ward

Écrit par:

Compte executif
Mold Busters

Fait vérifié par:

CPI, CMI, CMR
Mold Busters

Charles Leduc