Questions?
By:
Published: septembre 11, 2019

L’amiante chrysotile

qu'est-ce que l'amiante chrysotile

De nos jours, l’immense majorité de l’opinion publique connaît les dangers liés à l’amiante. Son utilisation est en déclin depuis déjà plusieurs décennies, et des efforts considérables ont été investis dans le désamiantage. Au niveau légal, le législateur a progressivement interdit l’utilisation de ce matériau aux propriétés mortelles, avec, pour point d’orgue son interdiction totale sur tout le territoire canadien depuis décembre 2018.

Pourtant, on entend régulièrement encore une rumeur affirmant que certains types d’amiante, notamment le chrysotile, sont sécuritaires. Est-ce vrai? Devriez-vous vous préoccuper d’une potentielle présence de chrysotile dans votre maison ou sur votre lieu de travail?

l'amiante blanc chrysotile
Le chrysotile – l’amiante blanc

Qu’est-ce que l’amiante chrysotile?

L’amiante est une famille de minéraux constitués de cristaux fibreux qui partagent des propriétés communes: une forte résistance aux tensions, de bonnes facultés ignifugeantes et une résistance à de nombreuses corrosions chimiques. L’amiante a donc été utilisé comme isolant dans les cloisons sèches et les matériaux de toiture, les disques et patins de freins, les dalles en vinyle ainsi que pour dans de nombreuses autres applications.

dalle sol carrelage chrysotile amiante
Une dalle en vinyle 12″x12”

Au cours de la seconde partie du XXè siècle, les preuves des dangers de l’amiante ont commencé à s’accumuler, démontrant la responsabilité de l’amiante dans de nombreuses maladies, notamment le cancer du poumon, le mésothéliome et des lésions pulmonaires qui vont prendre le nom d’asbestose. L’utilisation de l’amiante a alors commencé à diminuer, en même temps que les efforts en matière de désamiantage ont augmenté.

L’amiante chrysotile, aussi connu sous le nom d’amiante blanc est un type d’amiante composé de fibres souvent bouclées, au contraire des autres types d’amiante dont les fibres ressemblent à des aiguilles. Cette forme fait du chrysotile le seul membre de la famille des “amiantes serpentins”, contrairement aux autres amiantes qui constituent la famille des “amiantes amphiboles” (on inclut dans cette famille l’amosite, le crocidolite, l’anthophyllite, le trémolite et l’actinolite).

L’amiante chrysotile est-il sécuritaire?

Certaines personnes affirment que les fibres bouclées du chrysotile sont sécuritaires, ou tout au moins plus sécuritaires que les fibres des amiantes amphiboles.

Toutefois, d’après l’OMS, l’ensemble des familles d’amiantes sont considérées comme cancérogènes avérés, y compris le chrysotile. De même, l’agence internationale pour la recherche contre le cancer classe le chrysotile dans cette même liste de cancérogènes.

Lorsque vous entendez quelqu’un affirmer que le chrysotile est (relativement) sécuritaire, gardez à l’esprit les faits suivants:

  • L’amiante chrysotile constitue 95% de l’amiante utilisé à travers le monde, alors que le lien entre exposition à l’amiante et augmentation des maladies liées au travail est avéré. On estime ainsi, au Canada, que l’amiante a provoqué plus de décès que les accidents de la route, les expositions à des polluants chimiques et les incendies cumulés.
  • Les rapports soutenant l’utilisation de l’amiante chrysotile ont été la plupart du temps financés par l’industrie de l’amiante, alors que les sources indépendantes, comme l’OMS, on pu établir que le chrysotile était à l’origine de cancers et d’autres affections, tout autant que les autres types d’amiante.

Le chrysotile est-il plus sécuritaire que l’amiante amphibole?

Il existe actuellement un débat dans la communauté scientifique sur les dangers de l’amiante serpentin par rapport à l’amiante amphibole. Certains affirment, en effet, que les fibres bouclées de l’amiante serpentin ne sont pas aussi dangereux pour l’organisme que les fibres en aiguilles des amiantes amphiboles.

Certaines études suggèrent qu’une exposition plus réduite à de l’amiante amphibole provoquera le même risque de contracter des maladies liées à l’amiante qu’une exposition plus élevée à du chrysotile. Toutefois, il est important de souligner qu’une bonne partie de ces études a été financée par l’industrie de l’amiante chrysotile, elles doivent donc être prises avec un certain recul.

Il est par ailleurs important de garder à l’esprit que, même si l’amiante amphibole est plus dangereux que le chrysotile, ce dernier reste lui aussi un grave danger pour la santé. En effet, de nombreuses autres études considèrent l’amiante chrysotile comme un danger aussi grave que l’amiante amphibole. Quelle que soit la source à laquelle vous allez vous fier, toutes confirmeront que l’amiante chrysotile est un cancérogène avéré, et une cause majeure de décès liés au travail. En aucun cas l’amiante chrysotile n’est donc sécuritaire.

L’amiante chrysotile est-il toujours utilisé? Où est-il employé?

Plus de 50 pays à travers le monde ont interdit l’utilisation de chrysotile, ainsi que de toutes les autres formes d’amiante. Toutefois, de fortes quantités de chrysotile sont toujours présentes dans les bâtiments à travers le monde, particulièrement dans les pays développés.

De nos jours, on retrouve majoritairement le chrysotile dans les ciments (90%) et les disques de freins de voitures (7%). Les autres utilisations ne représentent que 3% du chrysotile employé.

Avant que vous ne puissiez supposer que l’amiante chrysotile est “enfermé” dans du ciment, et est donc inoffensif, n’oubliez pas que les tuyaux en ciment faits à base d’amiante peuvent se désagréger et donc relâcher des fibres dans les eaux qu’ils transportent, ce qui peut conduire à une ingestion de fibres d’amiante.

damiante dechet toxique
L’amiante comme déchet toxique

Le chrysotile est-il toujours utilisé au Canada?

À partir des années 1980, le Canada a commencé à abandonner l’utilisation des autres types d’amiante. Le chrysotile est cependant resté pendant longtemps légal. En 2011, toutefois, les deux dernières mines de chrysotile du Canada ont fermé, avant que le matériau ne soit définitivement totalement interdit en 2018.

Malgré cette interdiction, on peut encore rencontrer aujourd’hui de nombreux matériaux contenant de l’amiante dans les bâtiments à travers le pays. Il s’agit de reliques d’un passé très récent, d’une époque où que le chrysotile était encore légal.

Quels matériaux contiennent de l’amiante chrysotile?

Le chrysotile est rentré très fréquemment dans la composition de nombreux produits, notamment:

  • Des matériaux d’isolation et d’ignifugeage
  • Des ciments, cloisons sèches, dalles en vinyle et de nombreux autres matériaux de construction
  • Des disques de freins, ainsi que de nombreux autres composants mécaniques
amiante mur isolant cloison seche
De l’amiante dans une cloison sèche

Bien que l’amiante chrysotile ne soit plus utilisé au Canada et dans de nombreux autres pays, on peut toujours le retrouver dans des matériaux qui ont été produits avant la date de son interdiction.

Quels niveaux d’amiante chrysotile peuvent être considérés comme sécuritaires?

Il existe à ce sujet un consensus au sein de l’OMS et de la communauté scientifique: il n’existe aucun plancher de concentration en chrysotile qui pourrait être considéré comme “sécuritaire”.

En effet,même de faibles niveaux d’exposition peuvent entraîner des cancers. Il est donc important d’empêcher à tout prix le chrysotile de se retrouver en contact avec vous.

Quels sont les risques et dangers liés à une exposition à de l’amiante chrysotile?

L’amiante chrysotile pose des risques sur la santé humaine de deux manières principales: vous pouvez inhaler l’amiante en respirant ses fibres, ou bien vous pouvez l’ingérer. L’amiante, en effet, a souvent été mélangé à du ciment. Si ce ciment a été utilisé pour la fabrication de tuyaux, des fibres d’amiante peuvent alors contaminer les eaux transportées par ces canalisations, ce qui fait que vous finirez par les avaler lorsque vous boirez de l’eau. Vous pouvez aussi avaler de l’amiante précédemment inhalez si vous toussez, vu que les fibres se mêleront alors à votre salive.

De ce fait, étant donné que l’exposition est la plupart du temps le résultat d’une inhalation ou d’une ingestion, les maladies liées à une exposition à l’amiante chrysotile vont principalement concerner le système respiratoire, notamment:

  • Le cancer du poumon, l’une des formes les plus courantes et mortelles du cancer
  • Le mésothéliome: une exposition à l’amiante est la principale source de ce cancer qui touches les parois de votre abdomen et de votre poitrine.
  • L’asbestose: il s’agit de lésions des poumons qui rendent la respiration difficile
  • De nombreuses autres maladies du poumon ou de la poitrine sont liées à l’amiante, toutes vont affecter les capacités pulmonaires tout en produisant des difficultés respiratoires.

Comment identifier l’amiante chrysotile?

L’amiante peut se trouver dans de nombreux matériaux de construction de votre maison ou de votre lieu de travail. Certaines de ces substances peuvent être exposées à l’air libre, notamment les dalles en vinyle et les plafonds en crépis.

Cependant, l’amiante est souvent à l’abri de votre regard, dans des endroits de votre bâtiment difficiles d’accès: à l’intérieur de vos murs, dans votre entretoit, sur vos toits, ou comme matériau d’isolation et de calfeutrage de canalisations et de conduits de ventilation.

calfeutrage isolant tuyau canalisation amiante
Un calfeutrage de tuyau en amiante

Pour une détection sécuritaire et fiable, chez vous ou sur votre lieu de travail, nous vous recommandons de faire appel à des experts qui pourront inspecter votre bâtiment pour vous. Mold Busters, à ce sujet, vous propose des services de test de détection de l’amiante.

Si vous vivez dans les régions de Montréal, Gatineau ou Ottawa, nous sommes à votre disposition pour inspecter votre propriété. Nous pourrons ainsi vous fournir tous les conseils appropriés en matière de désamiantage, si cela s’avère nécessaire.

Quand devriez-vous faire un test de détection de l’amiante chrysotile

Bien entendu, si votre maison ou votre lieu de travail sont anciens, ou si vous y détectez des substances qui pourraient ressembler à de l’amiante, vous feriez mieux de faire appel à un professionnel en test de l’amiante. Dans les faits, chaque fois que vous envisagez d’acheter une propriété, ou simplement de déménager, faire faire un test d’amiante est une bonne idée.

Par ailleurs, Santé Canada conseille de procéder à un test de détection de l’amiante avant l’un de ces travaux:

  • Rénovation
  • Démolition
  • Construction additionnelle à un bâtiment

Vous avez de la vermiculite chez vous? Suspectez une présence d’amiante

Si votre isolation est composée de vermiculite, testez le matériau, étant donné qu’il est à risque de contenir de l’amiante. Comme le rappelle Santé Canada, ce type d’isolant en vrac était particulièrement populaire avant les années 1990, alors qu’une bonne partie du matériau était fortement contaminé à l’amiante.

Si vous détectez ou suspectez la présence de vermiculite dans votre maison, n’y touchez pas vous-même. Évitez à tout prix de vos exposer à ce matériau et appelez un expert qui pourra tester le matériau et éventuellement l’éliminer s’il s’avère contenir de l’amiante.

Comment puis-je éliminer de l’amiante chrysotile

Prendre en charge et éliminer une substance aussi toxique que l’amiante chrysotile peut vous exposer à des particules particulièrement dangereuses, celles dont vous souhaitez vous débarrasser.

Les fibres d’amiante chrysotile peuvent en effet facilement être relâchées dans votre environnement alors que vous allez tenter de procéder au désamiantage par vous même. Nous vous recommandons donc fortement de ne pas essayer de prendre en main de l’amiante chrysotile par vous-même. Faites appel à un professionnel en désamiantage.

Conclusion

Aucun niveau d’amiante ne peut être considéré comme sécuritaire, y compris l’amiante chrysotile. Malgré le fait qu’il ait été interdit au Canada et dans plus de 50 pays, son héritage persiste. On peut donc encore aujourd’hui le retrouver dans de nombreuses maisons et sur de nombreux lieux de travail.

L’exposition à l’amiante est une menace pour votre santé, étant donné qu’il est à l’origine de nombreux cancers et de nombreuses autres maladies pulmonaires.

Si vous suspectez d’avoir affaire à de l’amiante chez vous ou sur votre lieu de travail, soyez prudent et appelez des experts pour tester les matériaux incriminés puis, si nécessaire, procéder au désamiantage. Pour plus de détails, rendez-vous sur notre section “Test d’amiante”.

Sources

  • Canada.ca – Risques pour la santé associés à l’amiante
  • Who.int – L’amiante chrysotile en détails