By:
Published: juin 28, 2019

De la moisissure cachée: comment nous avons failli ne pas la trouver!

La plupart des appels que nous recevons proviennent de clients qui ne savent pas exactement d’où vient leur problème. La plupart du temps, ils sentent en effet une odeur anormale, mais n’ont aucune preuve visible qui pourrait donner plus de précision sur ce qu’il se passe.

Dans d’autres cas, il n’y a absolument aucun signe qui pourrait nous donner le moindre indice. Il s’agit alors du genre de défi que nous aimons, et pour lequel nous aimons trouver des solutions.

Lorsque nous faisons face à un tel cas, nous nous transformons alors en Sherlock Holmes, et partons à la recherche de la moindre piste.

Que l’enquête commence!

Notre cliente: « j’ai l’impression que ma chambre à coucher me rend malade. Chaque fois que je me réveille, ma gorge me fait mal et mes sinus sont bloqués. Lorsque je dors d’ailleurs, ces symptômes disparaissent, et je me réveille parfaitement bien. Je ne sais pas ce qui se passe. Pourriez-vous donc tester l’air de ma chambre et me donner plus d’informations? »

 probleme moisissure cachee

 

Le problème: notre cliente, Diane, était convaincue qu’un problème de qualité de l’air se cachait dans sa chambre, sans avoir de preuves pour le confirmer. Dans les jours précédant son appel, elle avait entendu parler des tests de la qualité de l’air grâce à l’un de ses collègues, qui nous avait alors recommandés (merci, Dave!).

Nous avons envoyé chez Diane l’un de nos techniciens, fraîchement engagé, afin qu’il puisse effectuer un test de la qualité de l’air dans sa chambre à coucher. Au cours de chacune de nos analyses, nous effectuons une inspection visuelle de moisissures, qui inclut une inspection thermographique des murs extérieurs, des mesures de l’humidité des matériaux de construction ainsi que des relevés de température, auxquels nous ajoutons parfois des diagnostics propres à chaque inspection.

Lors de sa visite, notre technicien n’a pu que constater que toutes les mesures semblaient normales. Les murs et plafonds n’étaient pas altérés, l’humidité présentait des niveaux acceptables. De plus, la chambre ne comportait aucun tapis ou textile problématique qui aurait pu retenir des particules. L’inspection de l’extérieur du bâtiment, elle aussi, ne révélait rien d’anormal, y compris concernant le nivellement du terrain. Il en était de même pour la toiture, qui était en parfait état.

Notre technicien a alors prélevé des échantillons non-viables d’air dans la chambre à coucher et le sous-sol, ainsi qu’en extérieur, à titre de comparaison. Ces échantillons sont alors été envoyés à un laboratoire indépendant, spécialisé en analyse microbienne.

L’analyse visuelle de notre technicien n’a ainsi rien décelé d’anormal dans cet intérieur. Cependant, nous pouvions nous attendre à une conclusion différente de la part des résultats d’analyse du laboratoire.

Deux jours plus tard, ces résultats nous sont parvenus: notre technicien était bien étonné!

D’après les analyses du laboratoire, l’air de la chambre et du sous-sol présentait de très fortes concentrations de Stachybotrys (une moisissure toxique), ainsi que des spores des familles Penicillium et Aspergillus, alors qu’aucun signe visuel n’avait trahi leur présence.

De plus, étant donné que la maison était chauffée à l’électricité, il était impossible que les spores aient pu voyager à travers la maison grâce à un système de fournaise.

Nous avons alors contacté Diane pour lui communiquer nos résultats. Elle était, d’une certaine manière, rassurée: elle n’était pas folle, il y avait en effet une raison légitime qui expliquait son inconfort. Nous avons alors programmé une visite pour le jour même, afin d’identifier la source de cette présence fongique chez elle, et pour l’aider à s’en débarrasser, une bonne fois pour toute.

Nous avions laissé de côté le problème – littéralement!

moisissure cachee dans porte
Une porte en apparence normale, avant notre inspection

Dans le sous-sol, il existait une porte qui conduisait à un vestibule semi-extérieur. Il s’agissait, en fait, de la porte par laquelle nous étions rentrés dans la maison lors de notre première visite. Elle semblait banale, jusqu’à ce que nous l’ouvrions nous-mêmes lors de notre seconde visite.

Nous nous sommes en effet aperçu qu’il ne s’agissait pas d’une porte conçue pour l’extérieur: elle était bien trop légère pour cela.

Nous avons alors commencé à inspecter ses jointures, ainsi que ses autres composants. Là encore, rien ne sortait de l’ordinaire, bien qu’il était toujours possible de mener quelques améliorations.

Ce que nous avons alors découvert à choqué notre cliente!

moisissure cachee porte apres inspection
La même porte après inspection: de la moisissure cachée

Oui, il s’agit de la même porte!

En observant la porte d’un angle de vue inhabituel, en plongée, à l’aide de nos lampes torches, nous avons pu découvrir un paradis pour champignons, qui proliférait tranquillement, à l’abri des regards!

Diane était totalement surprise de cette découverte. Elle ne s’attendait pas, en effet, à ce que nous puissions trouver chez elle une telle chose!

Voici ce qui s’est passé:

  1. La porte n’étant pas isolée, elle était donc exposée continuellement aux effets de l’air extérieur.
  2. Lorsqu’il fait froid en extérieur, nous chauffons plus notre intérieur. Lorsque du froid et du chaud entrent en contact, de la condensation se forme. Le point de contact, dans ce cas très précis, se produisait sur la surface non isolée de cette porte, qui absorbait le froid de l’extérieur d’un côté, et l’air chaud de l’intérieur de l’autre.
  3. Pour se développer, la moisissure a besoin de nourriture et d’une source d’humidité. Dans ce cas-ci, la poussière et la condensation lui ont fourni tout ce dont elle avait besoin! Elle s’est alors propagée.

La moisissure est un organisme intelligent. Elle a donc pu se développer en restant invisible, se cachant dans la pénombre de cette porte, jusqu’à ce que nous la débusquions avec notre lampe-torche.

Nous sommes alors retournés dans la chambre à coucher, avons éteint les lumières et fermé les volets. Notre cliente est restée derrière nous pour allumer nos lampes torches, ce qui nous a permis de découvrir des colonies de spores avec qui elle partageait la pièce sans même le savoir.

Regardez donc ceci!

moisissure cachee dans bureau
Un bureau normal, en apparence – avant l’inspection

Ce bureau se trouvait dans la chambre à coucher de Diane. C’est depuis ce meuble qu’elle faisait de la couture et préparait de nombreux cadeaux pour sa famille et ses amis.

Absolument rien d’anormal ne transpirait de ce bureau. Il n’était pas en contact avec un mur extérieur, et ne portait aucune trace de dégâts d’eaux, ou de tout autre problème. En fait, depuis qu’elle avait acheté ce bureau d’occasion sur Kijiji, elle n’avait jamais suspecté tout ce que nous allions découvrir.

C’EST INCROYABLE!

inspection detection moisissure bureau
De la moisissure cachée dans ce même bureau – après inspection

Il est difficile de croire qu’il s’agit du même bureau, et pourtant, c’est le cas. Notre cliente était absolument abasourdie par cette révélation. Il nous a suffit de prendre une autre perspective, littéralement! Vu en plongée, à l’aide de notre lampe d’une intensité de 2000 lumens, nous pouvions “admirer” une colonie fongique conséquente.

Elle ressemblait à un glaçage au sucre. Vous pouviez même observer des empreinte digitales sur les tiroirs, partout où Diane avait été en contact avec cette moisissure invisible.

Les spores de moisissure peuvent très facilement se disperser dans l’air dans cet état, être inhalées, et provoquer de nombreuses conséquences sur votre santé, en fonction de votre organisme.

Ces preuves, désormais évidentes, confirmaient que nous devions éliminer le problème de moisissures de Diane.

En soi, il ne s’agissait pas d’un problème lié à l’environnement intérieur. La maison, en elle-même, était en très bon état. Nous l’avions déjà relevé lorsque nous avions effectué notre test de la qualité de l’air. Il n’existait en effet aucune preuve qui indiquait que le problème provenait des matériaux de construction, ou de la structure de la maison (hormis la porte du sous-sol, bien entendu).

Dans le cas de la chambre de Diane, elle avait hérité d’effets personnels qui étaient déjà moisis lorsqu’elle les avait installés dans sa chambre. La moisissure était donc resté tout au long de ces années ignorée, et avait donc poursuivi sa croissante, petit à petit, affectant de plus en plus son organisme, au fur et à mesure qu’elle inhalait des spores au cours de la nuit.

Solution probleme moisissure

Comment nous avons réglé le problème: avec son accord, nous avons enlevé puis jeté tous les effets et meubles contaminés à la moisissure, notamment le bureau visible sur nos photos et la fameuse porte du sous-sol. Suite à cela, nous avons nettoyé en profondeur la totalité de la maison à l’aide de nos aspirateurs équipés de filtres HEPA, et de fongicides professionnels, sur toutes les surfaces de l’intérieur du bâtiment. Nous avons fourni de nombreux conseils et recommandations à notre cliente, afin qu’elle sache que faire pour empêcher la moisissure de réapparaître, conseils qu’elle a suivi à la lettre par la suite?

Suite à nos travaux, nous avons effectué un second test de la qualité de l’air intérieur. Le laboratoire a alors révélé que les niveaux d’écologie fongique dans son intérieur étaient redescendus à des concentrations normales. Le problème était donc résolu, et Diane pouvait à nouveau dormir en paix dans sa chambre sans se réveiller avec des douleurs chaque matin, comme c’était le cas avait.

Nous nous étions chargés du coupable. Il était intelligent, s’était caché pour se développer. Insidieux par nature, il avait accompli ce pourquoi il avait été créé: dégrader et détruire. Il n’avait pas pu, cependant, faire face à Mold Busters: nous trouvons toujours ce coupable!

Si vous faites face vous aussi à des symptômes inexpliqués dans votre maison ou sur votre lieu de travail, il y a de fortes chances que la qualité de l’air, et la moisissure en particulier, soient les coupables. Contactez-nous dès aujourd’hui pour effectuer une inspection ou un test de détection de la moisissure. Si vous habitez à Montréal, Gatineau ou Ottawa, nous pouvons effectuer une visite le jour-même!