By:
Published: mai 30, 2019, Updated:

Méconnaissance de l’amiante: comment des nettoyeurs de conduits d’aération ont mis l’une de nos clientes en danger

Méconnaissance de l’amiante: comment des nettoyeurs de conduits d’aération ont mis l’une de nos clientes en danger

La cliente« mes locataires ont des difficultés à respirer, et pensent qu’ils sont en contact avec de la moisissure qui serait cachée dans le sous-sol. Pourriez-vous l’inspecter et me donner quelques recommandations? »

 Asbestos in air ducts

 

Le problème: il s’agit de l’une des demandes les plus courantes que nous recevons. Généralement, les gens pensent avoir un problème avant même de le voir devant leurs yeux. Dans tous ces cas, notre objectif est de leur fournir des inspections de moisissures complètes afin de développer un plan d’action efficace si besoin.

Dans cette étude de cas, notre cliente est une dame âgée, qui a divisé sa grande maison, située dans l’est d’Ottawa, en trois appartement. Elle habite à l’étage principal, loue le vaste niveau supérieur à son fils et le sous-sol à un ami de la famille. Etant veuve, elle fait régulièrement appel à des contracteurs et des prestataires pour l’aider à accomplir des tâches de maintenance qu’elle ne peut effectuer toute seule.

Elle nous a donc contactés pour faire évaluer son sous-sol afin de pouvoir diagnostiquer la raison pour laquelle son locataire fait face à des symptômes très désagréables.

La situation, toutefois, a pris un tournant dramatique lorsque nous avons pénétré dans le sous-sol et que nous avons découvert quelque chose que la propriétaire ignorait totalement: de l’amiante.

Des calfeutrages en amiante étaient exposés à l’air libre à travers tout le sous-sol, ils isolaient les conduits et tuyaux ainsi que les bouches de chauffage. Bien qu’une telle installation ne sont pas rare dans une maison de cet âge, il s’agissait d’un choc pour la propriétaire, qui avait passé dans ce bâtiment plus de 40 ans sans avoir conscience de la présence du matériau.

Calorifugeage de conduits de ventilation
Calorifugeage de conduits de ventilation

Les calorifugeages de conduits en amiante ressemblent à du papier blanc. Il adhère aux parois en métal des tuyaux et conduits, et sert d’isolant thermique. L’un de ses principaux dangers provient du fait qu’il peut se dégrader avec le temps. S’il est altéré, des fibres d’amiante vont alors être relâchées dans l’air, qui, une fois inhalées, peuvent avoir des conséquences sur la santé particulièrement graves, comme par exemple l’asbestose, le mésothéliome et d’autres cancers du poumon.

Un calfeutrage exposé à l’air libre est donc une menace particulièrement grave pour la santé des occupants d’un bâtiment, étant donné qu’il peut être facilement altéré, que ce soit en le grattant, en le cognant, ou en le perçant, sans que personne ne puisse en soupçonner sa dangerosité. Au Québec, d’ailleurs, les calorifugeages en amiante commencent à être strictement réglementés, sur les lieux de travail uniquement pour l’instant.

Calorifugeage de conduits de ventilation
Calorifugeage de conduits de ventilation

Pire encore, étant donné que les calorifugeages enrobent souvent les systèmes de ventilation et de climatisation, de l’amiante altéré peut facilement s’introduire dans les conduits de ventilation et de répandre dans toute la maison.

Ce que nous avons alors découvert nous a vraiment inquiétés…

Nous avons alors découvert de petites prises noires à différents endroits du sous-sol. Il s’agit la plupart du temps d’un bon signe, étant donné qu’il indique que les conduits ont été nettoyés à un moment (ce qui nous réjouit toujours).

Dans ce cas précis, cependant, cela nous a inquiétés… bien inquiétés.

Une prise de nettoyage de conduits percée dans de l’amiante
Une prise de nettoyage de conduits percée dans de l’amiante

Remarquez-vous comment la prise pénètre à travers le calfeutrage en amiante? Cela signifie que de l’amiante a pu s’introduire à l’intérieur du conduit, permettant à des fibres d’amiante de circuler à travers tout le système de ventilation et de s’introduire dans tous l’espace de vie du bâtiment.

De la part du contracteur en charge du nettoyage des conduits, il s’agit d’une négligence ou d’une méconnaissance caractérisée des principes de base des règles en matière d’environnement intérieur. Ces prises nous paraissaient relativement neuves, ce qui signifie qu’elles ont pu être utilisées au cours des 3 à 5 dernières années, ce qui a pu encore plus altérer le calorifugeage.

Nous avons alors vérifié les dates des dernières opérations d’entretien de la fournaise. À notre surprise, elle était régulièrement entretenue et nettoyée. Sur la photo ci-dessous, nous avons flouté le logo de la société en charge de l’opération, ainsi que les noms des employés en charge. Il est cependant possible de voir que la fournaise a été, pour la dernière fois, vérifiée en septembre 2018 (nous avons mené notre inspection à peine quelques mois plus tard).

L’historique d’entretien des conduits de ventilation - flouté
L’historique d’entretien des conduits de ventilation – flouté

Nous avons alors informé notre cliente de ce que nous venions de découvrir, elle était sidérée.

Durant toutes ces années, elle avait fait confiance à des contracteurs et prestataires pour l’aider à entretenir sa maison, des personnes qui n’ont jamais daigné lui mentionner la présence de ces matériaux susceptibles de contenir de l’amiante dans son sous-sol.

Elle était encore plus inquiète du fait qu’elle se rendait fréquemment dans son sous-sol pour faire la lessive. Juste au-dessus d’elle se trouvait donc des matériaux en amiante altérés par les nettoyeurs de conduits.

Nous nous sommes donc posés une question: cette société était-elle consciente des risques potentiels qu’elle faisait courir sur ses clients, mais aussi sur ses employés?

Nous les avons donc appelés!

Pour protéger l’identité de notre client, nous avons prétendu vouloir nous renseigner sur leurs services de nettoyage de conduits pour le père de l’un de nos techniciens. Nous leur avons mentionné que nous avions découvert quelque chose ressemblant à un calfeutrage en amiante enrobant les canalisations, en leur demandant ce que nous devions faire. Ci-dessous, voici un bref extrait de cet appel téléphonique (en anglais).

>> cliquez ici pour écouter l’appel (en anglais) <<

Pour être tout à fait transparents, la société de nettoyage de conduits possédait quelques connaissances en matière d’amiante. Comme vous pouvez l’entendre dans l’enregistrement, ils savent que l’altération de matériaux contenant de l’amiante est dangereuse. Et, même si nous ne nous attendions pas à ce qu’ils aient une connaissance exhaustive des protocoles de désamiantage, nous avons été surpris de découvrir la négligence de la technicienne concernant son obligation d’informer le client des dangers potentiels liés à la présence possible d’amiante sur les conduits et canalisations et sur les mesures à prendre pour éviter d’altérer le matériau lors du nettoyage des conduits!

Le plus malheureux dans cette histoire vient du fait qu’il ne s’agit pas de la première fois que nous faisons face à ce scénario. Ce n’est d’ailleurs pas, non plus, probablement la dernière fois que nous allons le rencontrer. Nous savons que la sensibilisation est cruciale, non seulement pour les propriétaires, mais aussi pour tous les contracteurs et prestataires auxquels nous faisons confiance pour fournir un travail sécuritaire! À ce sujet, notre rubrique sur les dangers environnementaux est un bon début.

Au lieu de faire encore plus stresser notre cliente âgée en lui transmettant toutes les informations que nous avons récoltées en menant notre enquête sur cette compagnie, nous avons simplement établi un plan de désamiantage précis pour éliminer tous les MSCA (matériaux susceptibles de contenir de l’amiante) présents sur, et dans les conduits de la totalité de la maison.

La cliente nous a alors engagés pour éliminer tous les matériaux contenant de l’amiante, nettoyer correctement les conduits, et pour s’assurer que tous les matériaux résiduels à travers la maison étaient nettoyés à l’aide de filtres HEPA, puis désinfectés.

Les tests de qualité de l’air et de détection de l’amiante effectués après l’étape d’assainissement ont établi que les concentrations en fibres d’amiante étaient revenus à des niveaux acceptables. Notre cliente nous a d’ailleurs confié qu’elle souhaitait prendre contact avec un avocat à propos de la négligence de la société en charge du nettoyage des conduits de ventilation.

Quel que soit le résultat pour notre cliente, nous sommes satisfaits de voir que nous avons pu identifier et éliminer ces matériaux dangereux de sa maison. Dans le même temps, nous espérons que nous avons pu la sensibiliser sur les dangers présents dans un environnement intérieur, ainsi que sur la vigilance à avoir lorsque l’on contacte un contracteur.

Nous sommes biens plus que des inspecteurs en moisissure. Nous prenons soins de nos clients, et nous les aidons.

Améliorer la qualité de vie grâce à la qualité de service.