Ce n’est PAS ce que vous croyez : l’amiante au grenier

Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Share on Facebook0Pin on Pinterest0

Client: Courtier Remax, Montréal, Québec

 

 problem

 

Problème: Un inspecteur d’habitations a trouvé de l’« amiante » dans le grenier, ce qui a fait fuir un acheteur potentiel. Le courtier a donc appelé Mold Busters pour obtenir une estimation des coûts de désamiantage.

 

 solution (1)

 

Solution: Lorsque nos professionnels sont allés sur les lieux pour fournir une estimation, ils ont demandé à voir un rapport de laboratoire confirmant que la vermiculite (isolant en vrac) au grenier contenait bel et bien de l’amiante. Cependant, aucun rapport n’a été fourni. L’inspecteur a inscrit « amiante » sur le rapport en s’appuyant uniquement sur son expérience.

Nous avons d’abord recommandé une analyse de vermiculite pour nous aider à évaluer le niveau de contamination et déterminer la meilleure façon de procéder au désamiantage.

 

 solution

 

Ce que nous avons fait: En seulement 24 heures, le laboratoire a déterminé avec certitude que l’isolant de vermiculite ne contenait pas d’amiante et, par conséquent, il était considéré comme sécuritaire.

Il n’était finalement pas nécessaire de procéder à des travaux de désamiantage complets et coûteux. L’acheteur potentiel, qui était intéressé par la maison, a vu notre rapport et a décidé d’acheter.

Si vous avez un cas similaire et craigniez que votre grenier ne contienne de l’amiante, communiquez avec un professionnel dès aujourd’hui pour prendre rendez-vous!

Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Share on Facebook0Pin on Pinterest0