Questions?

Sensibilisation aux effets de la moisissure sur la santé

Comments 0 
| 2012 Mai 09 |
 Author 
Sensibilisation aux effets de la moisissure sur la santé

Les personnes qui souffrent d’allergie aux moisissures peuvent ressentir plusieurs effets négatifs si de la moisissure se développe sur diverses surfaces à l’intérieur.

Ce problème survient lorsque l’humidité et une température modérée aident la croissance de ce champignon qui se nourrit généralement de matières riches en cellulose, comme le bois, les cloisons sèches et les textiles.

Les symptômes à court terme d’une allergie aux moisissures sont semblables à ceux du rhume des foins. Ils peuvent inclure éternuements, démangeaisons des yeux, éruptions cutanées et écoulement nasal. Une exposition prolongée à la moisissure peut entraîner des maladies pulmonaires et de graves troubles respiratoires.

Symptômes de l’exposition à la moisissure

Bien des personnes ressentent certains effets après avoir passé du temps dans un environnement où de la moisissure est présente ou après avoir retiré une moquette moisie. Selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, la plupart éprouvent une réaction après avoir inhalé ou touché des spores de moisissure allergénique. L’inflammation des voies respiratoires que cause une réaction allergique à la moisissure peut se manifester par de la toux, des éternuements et un écoulement nasal. Ces symptômes peuvent s’aggraver et amener de la congestion nasale et un mal de gorge, accompagnés de démangeaisons et de larmoiements. Pour que ces symptômes disparaissent complètement, il est nécessaire de procéder à un assainissement complet de l’endroit affecté par les moisissures, et ce le plus rapidement possible. Plus vous êtes exposé à la moisissure longtemps, plus les effets sur votre santé risquent d’être importants. De plus, les symptômes des allergies aux moisissures continueront d’apparaître et de disparaître aussi longtemps qu’une certaine quantité d’allergènes provenant de moisissures seront en suspension dans l’air auquel vous êtes exposé.

Infections respiratoires, pulmonaires et des sinus

Les personnes qui sont régulièrement exposées à la moisissure et qui souffrent d’autres problèmes de santé (système respiratoire ou immunitaire compromis) sont plus susceptibles de contracter des infections fongiques si elles inhalent des spores de moisissure. Ces champignons peuvent alors se retrouver dans leurs sinus ou leurs poumons et s’y développer. La personne affectée pourrait ressentir des douleurs thoraciques, avoir de la difficulté à respirer ou cracher du sang. Cependant, il est aussi possible qu’il n’y ait aucun effet perfectible et qu’un examen médical soit nécessaire pour détecter l’infection. Selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, les personnes qui souffrent d’asthme, de bronchopneumopathie chronique obstructive, de fibrose kystique, du VIH ou du cancer, ainsi que les patients qui ont récemment subi une greffe, courent un risque élevé de contracter une infection causée par des moisissures.

Selon le département de l’Énergie des États-Unis, l’irritation causée par les allergies aux moisissures peut également aggraver certaines conditions existantes (p. ex., l’asthme) et, ainsi, provoquer l’apparition soudaine de symptômes tels qu’une respiration sifflante, un serrement de poitrine et l’essoufflement. De plus, les travailleurs de divers secteurs sont en contact avec des moisissures en raison des