Questions?

Inspections résidentielles : Conseils pour les acheteurs

Comments 0 
| 2015 Avr 24 |
 Author 
Inspections résidentielles : Conseils pour les acheteurs

Comme ce ne sont pas toutes les provinces canadiennes qui exigent que les vendeurs informent les acheteurs potentiels des problèmes que présente leur propriété, vous devez protéger votre personne et votre investissement lorsque vous faites l’achat d’une résidence. Pour ce faire, la meilleure façon est souvent d’obtenir une inspection résidentielle par des professionnels.

Nous voulons partager avec vous les éléments dont vous devez compte avant une inspection résidentielle. Mais avant cela, voyons ce en quoi consiste le rôle d’un inspecteur résidentiel.

Ce qui est habituellement inclus dans une inspection résidentielle

En plus de procéder à une inspection visuelle des différentes pièces de la maison (sous-sol, grenier, salle de bain et vide sanitaire), l’inspecteur examinera aussi tous les éléments et les systèmes de la résidence dont les suivants :

  • -équipement électrique,
  • -tuyauterie,
  • -systèmes de climatisation,
  • -toiture,
  • -fondations,
  • -isolation,
  • -murs et plafonds,
  • -portes et fenêtres.

Bien que les inspecteurs résidentiels ne puissant garantir qu’aucun problème ne surviendra jamais, ils peuvent vous fournir une évaluation objective concernant l’état des systèmes ci-dessus afin que vous puissiez prendre une décision éclairée.

1. Vieille ou récente, toute résidence devrait être inspectée

Les gens croient souvent que les maisons nouvellement construites n’ont pas besoin d’être inspectées. Après tout, elles sont neuves; qu’est-ce qui pourrait bien arriver? En fait, plein de choses.

Tout d’abord, ce n’est pas parce que l’entrepreneur dit que la maison a déjà été inspectée par la ville et est conforme au code qu’il n’existe aucun problème. Cela signifie simplement que les problèmes que peut présenter une nouvelle construction sont différents de ceux des plus vieilles maisons.

Les problèmes les plus courants sont souvent dus à la négligence, à la substitution de matériaux pour d’autres moins chers ou à des raccourcis pris par l’entrepreneur. De mauvaises techniques de construction et des défauts de construction dans les systèmes méchanique ou électrique ou la tuyauterie pourraient vous mettre en danger et causer des dommages importants à votre nouvelle résidence.

Voici quelques exemples :

  • -Les fuites, dégâts d’eau et moisissure causés par la mauvaise installation de fenêtres;
  • Infiltration d'eau causé par les fenêtres mal installés

  • -Une mauvaise ventilation augmentant l’air vicié et les odeurs et diminuant la qualité de l’air intérieur;
  • poor-ventilation-home-inspection-ottawa

  • -Les déformations, l’infiltration d’humidité, la moisissure et les gros maux de tête causés par la mauvaise installation de planchers de bois.

2. Bon marché n’est pas toujours mieux

Une inspection résidentielle n’est pas le moment de tenter d’économiser. Vous voulez faire affaire avec une personne d’expérience et qualifiée qui examinera chaque pièce, système et élément de votre nouvelle résidence minutieusement afin de s’assurer que tout est sécuritaire, durable et conforme au code.

Parfois les choses qui semblent les plus insignifiantes (comme de la peinture qui s’écaille) peuvent cacher des problèmes bien plus importants (problèmes avec le système de climatisation, pare-vapeur manquant, moisissure derrière les murs, etc.).

Comme les inspecteurs résidentiels diffèrent à plusieurs égards (de leur formation et expérience à ce qu’ils offrent à leurs clients), posez-leur les questions suivantes avant d’engager qui que ce soit :

  • 1. Quelles sont leurs affiliations professionnelles et quelles certifications possèdent-ils? Font-ils partie d’une association reconnue à l’échelle nationale?
  • 2. Quel type d’outils et d’équipement de test utilisent-ils (p. ex. humidimètres, pulvimètres, etc.)?
  • 3. L’inspection résidentielle inclut-elle un rapport officiel? Contient-il des photos de la propriété et des appareils?
  • 4. Qu’est-ce qui n’est pas inclus dans l’inspection (p. ex. test de moisissure, évaluation thermographique, analyse de la qualité de l’air)?

3. Soyez présent lors de l’inspection

Bien que la majorité des inspecteurs résidentiels fournissent un rapport écrit complet une fois l’inspection terminée, être là durant l’inspection vous permet de poser des questions et d’aborder vos inquiétudes en personne.

Cela vous permet aussi de comprendre l’importance de certains problèmes en comparaison avec d’autres. C’est le genre d’information que vous ne pourriez pas obtenir en lisant un simple rapport.

Qu’est-ce qui est à votre avantage?

Il est important de vous souvenir que faire appel à un inspecteur industriel n’est pas qu’une façon de plus pour le secteur immobilier de vous extirper un autre 300 $ à 500 $; c’est dans votre intérêt.

Les inspecteurs résidentiels sont impartiaux; leur revenu ne dépend pas de la vente de la propriété ou du nombre de problèmes trouvés. Leur priorité est d’être aussi minutieux que possible et de fournir le meilleur service possible puisque cela augmente leurs chances d’obtenir plus de clients grâce à des références positives.

Avant de signer quoi que ce soit, assurez-vous donc que votre offre d’achat soit conditionnelle à une inspection résidentielle.


 
]